Baisse du tarif des hôpitaux et cliniques

Publié par , le . Temps de lecture : 1 minute.

Un hôpital est financé à hauteur de 66% par les patients et l’Assurance Maladie en fonction de leur activité. Les tarifs de ces derniers seront revus à la baisse afin de faire réaliser des économies à l’Assurance Maladie. Ainsi, une baisse de 0,84% des tarifs hospitaliers de prise en charge des patients est prévue, et une baisse de 0,21% sera appliquée à ceux des cliniques privées.

En contrepartie, l’enveloppe Migac (subvention finançant les missions d’intérêt général) accordée généralement aux hôpitaux publics devrait augmenter de 2,31%. En plus de cela, le gouvernement précise avoir mis de côté 350 millions d’euros pour financer certains projets d’investissements hospitaliers.

Pour maitriser les dépenses, le gouvernement applique en plus un contrôle budgétaire en affectant aux tarifs un « coefficient prudentiel » de 0,35%. L’argent retenu serait reversé aux établissements si l’objectif national des dépenses d’Assurance Maladie (Ondam) du secteur hospitalier est respecté. Ce dernier est fixé à 2,6% en 2013.

Parce que l’assurance santé est complexe et les réponses des forums pas toujours claires, nous avons fait appel à une spécialiste des remboursements santé et des garanties proposées par les mutuelles. Tous les jours Leslie est à l’écoute des internautes. Elle essaye aussi d’éveiller les consommateurs à l’assurance santé des animaux.

Suivez-nous