Contrôles sanitaires : des résultats plus transparents et accessibles à tous

Publié par , le . Temps de lecture : 1 minute.

Mis en place par le ministère de l’Agriculture, le site Alim’confiance (www.alim-confiance.gouv.fr) présente les résultats attribués à plus de 55’000 établissements suite à des contrôles sanitaires. Ceux-ci sont visibles sous la forme de quatre niveaux distincts : Très satisfaisant, Satisfaisant, A améliorer, A corriger de manière urgente.

Une fermeture de l’établissement est nécessaire lorsque celui-ci a atteint le niveau le plus mauvais, comme le précise un responsable du ministère. Pour les trois autres niveaux, ils n’indiquent pas de danger pour la santé du consommateur. Présents sur le site durant un an, les résultats pourront être consultés par tous, sur Internet ou par l’application Alim’confiance qui peut être bientôt téléchargée sur les smartphones usuels (AppleStore, Android).

1% des établissements contrôlés en 2016 étaient insalubres

Si la mesure est déjà adoptée par huit autres pays de l’Union européenne depuis plusieurs années, certains professionnels de l’hôtellerie et de la restauration en France affichent leur insatisfaction et inquiétude. Pour eux, seules deux appréciations doivent être partagées en public : établissement conforme aux normes sanitaires ou non. Selon eux, le risque est de générer un phénomène anxiogène pour l’ensemble des consommateurs qui peuvent tous accéder à ces résultats pendant un an.
Cependant, le ministère rappelle que seulement 1 % des établissements contrôlés en 2016 sont insalubres et ont dû être fermés, ce qui représente 550 noms sur 55’000. La note située juste au-dessus « A améliorer », a été attribuée à 9 % des établissements.

Parce que l’automobile est un produit majeur de l’assurance, il est tout à fait normal de retrouver sur Hyperassur un journaliste spécialisée comme Alexandre. Depuis une quinzaine d’années, il contribue à de nombreux titres auto et hight-tech, et présente même une émission dédiée à l’automobile (Le Garage – OuatchTV).

Suivez-nous