Des économies sont possibles pour le budget santé

Publié par , le . Temps de lecture : 1 minute.

C’est Michèle Rivasi, députée européenne du groupe Europe écologie-les Verts, qui s’est indignée ce Lundi lors d’une conférence de presse contre les prix exorbitants des médicaments français. D’après elle, en réduisant leurs prix et leurs prescriptions, ce sont pas loin de 10 milliards d’économie qui pourraient être réalisés par la sécurité sociale.

En France, sur 10 consultations chez le médecin, 9,7 donnent lieu à une ordonnance. Cela nous donne un ordre d’idée sur l’abus de consommation des médicaments. Aux Pays-Bas par exemple, seules 4 ordonnances sont attribuées sur 10 consultations.
Mais la députée d’Europe écologie s’attaque aussi aux laboratoires pharmaceutiques : « Et pendant ce temps, les profits pharmaceutiques augmentent au détriment de la Sécurité sociale, qui voit son déficit se creuser au risque de mettre en danger notre système de protection sociale » Elle demande à ce qu’une réforme soit mise en place pour revoir les modalités de fixation des prix des médicaments.
Une étude de l’INSEE constate que le prix net des médicaments a augmenté chaque année de 0,6% en moyenne entre 2000 et 2010. Ce qui pour le consommateur se conclu par une hausse remarquable de son budget attribué à sa santé.

En contrepartie de cette hausse du prix des médicaments, nous vous conseillons de bien choisir une mutuelle pas cher. Vous pourrez faire des économies non négligeables en utilisant un comparateur de mutuelle pour sélectionner l’offre qui vous correspond le mieux au prix le plus attractif.

Laurence est une journaliste expérimentée, particulièrement pointue dans tous les sujets de consommation et de droit pratique. Elle est notamment l’auteure de titres de référence L’Assurance pour les Nuls, Créer sa boîte pour les Nuls, Préparer sa retraite pour les Nuls (Editions First).

Suivez-nous