Fraude à l’assurance maladie : la chirurgie esthétique dans le collimateur

Publié par , le . Temps de lecture : 1 minute.

En 2009, la Caisse primaire d’assurance maladie de Haute-Garonne (CPAM 31) a récupéré 3 millions d’euros en s’intéressant de près aux fraudeurs et autres anomalies de remboursement.  S’il s’agit d’à peine 1 % de la totalité des sommes brassées, c’est en revanche deux fois plus qu’en 2007.

Le secteur de la chirurgie esthétique a notamment révélé une proportion de fraudes inquiétante. Sur 9 praticiens contrôlés, six ont été sanctionnés, permettant de récupérer 151.000 euros.

La tricherie la plus répandue consistant à faire passer une opération de confort pour un acte médical remboursable. Par exemple, une poitrine trop grosse est d

A l’origine journaliste spécialisé auto-moto, Damien évolue depuis 2013 dans l’univers de l’assurance. Une question sur un contrat, sur des garanties ou sur des remboursements… il met son expertise au service des internautes. Son objectif : que les assurés soient mieux protégés et deviennent des consommateurs avertis.

Suivez-nous