Il faut réduire le coût des arrêts maladie !

Publié par , le . Temps de lecture : 1 minute.

C’est le rapport de la Mission d’évaluation et de contrôle des lois de financement de la Sécurité Sociale qui a publié ce mercredi son rapport sur les dépenses de la Caisse nationale de l’assurance maladie des travailleurs salariés (CNAMTS). Elle constate une évolution de 47% des dépenses d’indemnités journalières au titre de la maladie.
Face à cette hausse significative des coûts des arrêts de travail, le rapport préconise deux axes pour inverser la tendance.

Prévention et répression

Bérengère Poletti, député UMP de la Meuse et porteuse du rapport estime qu’une meilleure prise en charge de la santé au travail serait nécessaire. Le rapport pointe du doigt  « le niveau trop élevé des dépenses liées aux accidents du travail et aux maladies professionnelles ». Les accidents du travail ont augmenté de 1,7% entre 2010 et 2011, et les maladies professionnelles de 8,6% sur la même période. Prévenir des accidents et des maladies au travail permettrait de réduire ces dépenses.
L’élue UMP remarque également le manque d’efficacité du contrôle des arrêts de travail. Selon elle, ils « s’avèrent peu sélectifs et ne jouent pas forcément leur rôle de dissuasion« . Aussi, 90% des contrôles concernent les arrêts maladie de longue durée (supérieurs à 45 jours). Elle préconise alors d’étendre leur champ aux arrêts plus courts, de moins de sept jours.

A l’origine journaliste spécialisé auto-moto, Damien évolue depuis 2013 dans l’univers de l’assurance. Une question sur un contrat, sur des garanties ou sur des remboursements… il met son expertise au service des internautes. Son objectif : que les assurés soient mieux protégés et deviennent des consommateurs avertis.

Suivez-nous