La différenciation tarifaire autorisée pour les mutuelles

Publié par , le . Temps de lecture : 1 minute.

Le Journal Officiel indique que cette loi remet sur un même statut, la concurrence entre les mutuelles, les autres organismes d’assurance, complémentaire et les institutions de prévoyance. En effet, tous ces acteurs sauf les mutuelles étaient, jusqu’alors, autorisés à mettre en place des réseaux de soins.

Réseaux de soins : vers de meilleurs remboursements mutuelles

La loi Le Roux du 27 janvier 2014 permet aux mutuelles de conclure des conventions avec certains professionnels de santé pour négocier des prestations et des tarifs privilégiés. Les mutuelles peuvent ainsi se constituer un réseau de soins avec des professionnels agréés. En consultant des prestataires conventionnés du réseau, les assurés peuvent bénéficier de tarifs préférentiels et de meilleurs remboursements de la part de leur mutuelle.

Quels postes de santé sont concernés ?

Dans ces réseaux de soins, seuls les chirurgiens-dentistes, opticiens et audioprothésistes sont concernés. Les médecins sont exclus de ce dispositif afin de laisser aux assurés le choix en toute neutralité de leur praticien.
 
Pour la Mutualité Française, la création de réseaux de soins permet d’améliorer la qualité des prestations et de réduire le reste à charge des patients.

Il est important de bénéficier des meilleurs soins, mais également d’une bonne prise en charge. Comparez les mutuelles en ligne pour obtenir celle qui vous correspond au meilleur prix.

Laurence est une journaliste expérimentée, particulièrement pointue dans tous les sujets de consommation et de droit pratique. Elle est notamment l’auteure de titres de référence L’Assurance pour les Nuls, Créer sa boîte pour les Nuls, Préparer sa retraite pour les Nuls (Editions First).

Suivez-nous