La solitude, le fléau des retraités

Publié par , le . Temps de lecture : 1 minute.

Des chercheurs Américains ont mené une étude de plus de 6 ans sur un échantillon de 2 000 personnes de plus de 50 ans. Selon leurs conclusions, le sentiment de solitude fait augmenter la pression artérielle à un niveau dangereux, augmente les risques de crise cardiaque et d’accidents vasculaires cérébraux, affaiblit le système immunitaire et augmente les risques de dépression. De plus, les personnes seules ont une qualité de sommeil moins bonne que les autres car leur corps reste en alerte pendant la nuit.

Les chercheurs résument que l’isolement est deux fois plus néfaste  que l’obésité sur la santé des personnes retraitées. La solution préconisée par l’étude est une remise à jour des notions de la retraite. Le plus efficace pour être en bonne santé dans la durée est le sentiment d’être utile et entouré. Partir au soleil pour la retraite n’est donc pas une bonne idée si cela signifie s’extraire de ses proches et de sa famille.

Laurence est une journaliste expérimentée, particulièrement pointue dans tous les sujets de consommation et de droit pratique. Elle est notamment l’auteure de titres de référence L’Assurance pour les Nuls, Créer sa boîte pour les Nuls, Préparer sa retraite pour les Nuls (Editions First).

Suivez-nous