L’agriculture bio gagne du terrain en France

Publié par , le . Temps de lecture : 1 minute.

L’Agence Bio vient de publier les chiffres pour l’année 2016, avec une progression importante au niveau de la consommation de produits bio. Les Français sont en effet non seulement de plus en plus nombreux à acheter bio occasionnellement (89 %), mais ils sont 69 % à le faire mensuellement.

En parallèle, le nombre d’exploitants agricoles autorisés à vendre leurs produits sous le label est plus important de 12% par rapport à 2015. De même, la surface agricole exploitée pour des cultures biologiques atteint 1,5 million d’hectares, soit 16 % de plus en 2016. Sur le territoire, c’est l’Occitanie qui regroupe le plus grand pourcentage de producteurs, soit 20 %. La Nouvelle-Aquitaine et la région Auvergne-Rhône-Alpes talonnent cette région, et représentent le trio de tête sur tout le territoire français.

69% des Français achètent des produits bio tous les mois

Si l’engouement pour le bio s’accélère, c’est en partie à cause de la grave crise survenue ces dernières années, poussant nombre d’agriculteurs à envisager une conversion pour le bio. Au-delà de ce constat, un effet d’entraînement contribue aussi à séduire de plus en plus de producteurs. Dès qu’un agriculteur se convertit au bio, cela interpelle les voisins qui bien souvent décident aussi de sauter le pas.

De même, le développement de grandes enseignes bio comme La Vie claire ou Bio c’ Bon amène un développement appréciable de ce marché. Cependant, les producteurs restent dans une situation qui frise la précarité. La faute notamment aux aides qui n’ont toujours pas été versées en totalité. Une situation qui met la plupart des agriculteurs nouvellement convertis dans une situation très difficile.

Parce que l’assurance santé est complexe et les réponses des forums pas toujours claires, nous avons fait appel à une spécialiste des remboursements santé et des garanties proposées par les mutuelles. Tous les jours Leslie est à l’écoute des internautes. Elle essaye aussi d’éveiller les consommateurs à l’assurance santé des animaux.

Suivez-nous