Le Doliprane devient générique

Publié par , le . Temps de lecture : 1 minute.

Le Doliprane générique est autorisé partout ailleurs en Europe et aurait dû l’être en France depuis le décret de 2003 sur le projet de loi de financement de la Sécurité Sociale. Les brevets de ces spécialités sont tombés dans le domaine public depuis longtemps. C’est l’autorité de la concurrence qui a pointé du doigt cette anomalie.

L’Agence nationale de sécurité du médicament souhaite aller plus loin et s’apprête à créer un groupe générique « Paracétamol » pour mettre fin à ces monopoles. Cependant, les grands laboratoires qui voient leur part de marché menacée par l’arrivée de ces médicaments génériques s’organisent. Ils ont annoncé une baisse de 5 centimes sur les prix des boites de Dolipranes, d’Efferalgan et de Dafalgan d’ici la fin de l’année 2014. Cette riposte semble cependant bien légère face à l’arrivée des nouveaux concurrents qui disposeront des avantages des prix génériques pour un médicament identique.

Laurence est une journaliste expérimentée, particulièrement pointue dans tous les sujets de consommation et de droit pratique. Elle est notamment l’auteure de titres de référence L’Assurance pour les Nuls, Créer sa boîte pour les Nuls, Préparer sa retraite pour les Nuls (Editions First).

Suivez-nous