Le plafond d’accession au chèque santé sera relevé en 2011

Publié par , le . Temps de lecture : 1 minute.

Le dispositif d’aide à l’acquisition d’une assurance complémentaire santé (ACS) devrait voir son plafond augmenter en 2011, tout comme le nombre de bénéficiaires. Coût de cette amélioration : 45 millions d’euros.

Mis en place en 2005, le chèque santé – plus couramment appelé ACS – est destiné aux revenus modestes, toutefois trop élevés pour pouvoir bénéficier de la couverture maladie universelle (CMU). Seules les personnes dont les ressources du foyer sont comprises entre le plafond de la CMU et celui-ci majoré de 20 % peuvent bénéficier du chèque santé (ACS), soit 761 euros par mois pour une personne seule.

Le gouvernement devrait relever ce seuil à 25 % dans la prochaine loi de financement de la Sécurité sociale.

Seulement 20 % des personnes utilisent leur chèque santé

Si le nombre de bénéficiaires a fortement progressé, seulement 20 % des personnes qui pouvaient y prétendre ont utilisé leur chèque santé auprès d’une mutuelle.

La faute au prix élevé des complémentaires santé. Sachant que l’aide est plafonnée à 50 % du coût de la complémentaire, le dispositif laisse donc à la charge des foyers 389 euros. Sans compter que ces contrats délivrent souvent des niveaux de garanties nettement moins élevés que la moyenne.

 

A l’origine journaliste spécialisé auto-moto, Damien évolue depuis 2013 dans l’univers de l’assurance. Une question sur un contrat, sur des garanties ou sur des remboursements… il met son expertise au service des internautes. Son objectif : que les assurés soient mieux protégés et deviennent des consommateurs avertis.

Suivez-nous