Le président de l’Assurance-maladie refuse de supprimer 3.950 emplois

Publié par , le . Temps de lecture : 1 minute.

Le président du conseil d’administration de la Caisse nationale d’assurance-maladie (CNAM) a refusé, jeudi 29 juillet, de signer le projet de convention d’objectifs et de gestion qui doit lier l’organisme avec l’État sur la période 2010-2013 et qui prévoit une réduction d’effectif de 3.950 personnes.

Les suppressions d’emplois à l’Assurance-maladie proposées par le gouvernement auraient pour conséquence « de limiter sa capacité à investir sur de nouvelles missions » et « donc prendre le risque d’une moindre efficacité pour veiller à la continuité, à la coordination et à la qualité des soins », a indiqué Michel Régereau, le président du conseil (CFDT). « Le président a donc pris la décision de ne pas signer le document en l’état » et « le conseil a souh

A l’origine journaliste spécialisé auto-moto, Damien évolue depuis 2013 dans l’univers de l’assurance. Une question sur un contrat, sur des garanties ou sur des remboursements… il met son expertise au service des internautes. Son objectif : que les assurés soient mieux protégés et deviennent des consommateurs avertis.

Suivez-nous