Les ordonnances bientôt sur tablette et smartphone ?

Publié par , le . Temps de lecture : 1 minute.

C’est un médecin généraliste exerçant à Breuvages près de Valenciennes, qui va lancer dès fin mars une expérimentation dans toute la région des Hauts-de-France. Il suit ainsi les pas de l’État de New York aux USA, de plusieurs pays scandinaves ainsi que de l’Italie, l’Espagne et l’Allemagne, pays ayant déjà adopté ce procédé.

Après une campagne pour récolter des fonds durant trois mois, le Docteur Gobert a pu investir les 18 500 euros récoltés pour lancer la création de l’application appelée Ordoclick. Parmi les donateurs, on compte un certain nombre de professionnels ayant participé à la campagne. Les concepteurs du projet précisent que ce procédé restera à la discrétion des praticiens (en particulier les médecins et les pharmaciens).

Un meilleur respect des prescriptions

D’un point de vue technique, la confidentialité des données des patients est préservée, suite à la validation effective de l’Ordre des médecins et des pharmaciens. En plus des deux objectifs écologiques et thérapeutiques confirmés, plusieurs études effectuées par le Crip démontrent que le respect des prescriptions médicales est mieux établi grâce à l’ordonnance électronique (par une meilleure lisibilité des posologies, avec l’abandon de l’écriture manuelle).

C’est également un avantage mis en avant par le Docteur Gobert. Installé depuis deux ans et demi à Breuvages, il se rend compte également que beaucoup de patients perdent leur ordonnance médicale.

Parce que l’assurance santé est complexe et les réponses des forums pas toujours claires, nous avons fait appel à une spécialiste des remboursements santé et des garanties proposées par les mutuelles. Tous les jours Leslie est à l’écoute des internautes. Elle essaye aussi d’éveiller les consommateurs à l’assurance santé des animaux.

Suivez-nous