Mal de dos, le nouveau mal du siècle

Publié par , le . Temps de lecture : 1 minute.

Réalisé pour Vexim, le sondage d’OpinionWay met en lumière une réalité surprenante : 25 % des jeunes déclarent avoir souvent mal au dos, sans pour autant faire le nécessaire pour se soigner. Or, c’est surtout par manque d’information, selon le chirurgien de l’Institut Parisien du dos, le Dr. Steffen Queinnec.

Car le mal de dos n’est pas en soi une fatalité. Si les jeunes sont autant concernés, c’est qu’ils prennent de mauvaises habitudes et positions pour s’adonner à leur activité favorite : surfer sur le PC ou jouer aux jeux vidéo. Avoir le dos voûté constamment abîme les disques lombaires plus rapidement, avec une douleur qui irradie ensuite durablement.

A terme, le risque est d’aggraver la situation en ne faisant rien, pour finalement souffrir de lombalgie handicapante (30 % des cas). Il faut prendre le problème au sérieux le plus tôt possible et consulter, si le mal de dos se répète ou dure plus de dix jours.

Dans 7% des cas, le mal de dos est dû à l’alimentation

L’étude d’OpinionWay présente les principales causes du mal de dos, qui sont la mauvaise posture à 46 %, le stress à 13 % et l’alimentation à 7 %.
Autant de causes qui sont liées à une sédentarité trop importante ou à de mauvaises habitudes, comme le fait de fumer (déshydratation des disques intervertébraux causée par le tabac). Pour l’organisme, le mieux est d’effectuer plusieurs petites séances de sport comme la natation ou encore la marche, afin de traiter ces maux. En effet, l’excès de poids qui touche 20 % des Français entre 15 et 25 ans est aussi une cause majeure dans le cas des maux de dos.

Parce que l’assurance santé est complexe et les réponses des forums pas toujours claires, nous avons fait appel à une spécialiste des remboursements santé et des garanties proposées par les mutuelles. Tous les jours Leslie est à l’écoute des internautes. Elle essaye aussi d’éveiller les consommateurs à l’assurance santé des animaux.

Suivez-nous