Médicaments : de grandes boîtes pour de grandes économies

Publié par , le . Temps de lecture : 1 minute.

Comment économiser, pour l’assurance maladie ? En augmentant la taille des boîtes de médicaments, répond la Caisse nationale d’assurance maladie des travailleurs salariés (CNAMTS), qui rappelle dans un communiqué publié en fin de semaine dernière que les boîtes de traitement au format trimestriel permettent à l’assurance maladie, aux assurés, et à leur mutuelle, de faire des économies importantes.

Depuis 2007, la Haute Autorité de santé autorise déjà quatre maladies chroniques : l’hypertension artérielle, l’excès de cholestérol, l’ostéoporose et le diabète, à bénéficier de médicaments en boîtes de trois mois.

La CNAMTS note que ce format est plus économique et plus pratique, il permettrait aux assurés d’acheter leurs boîtes de médicaments 13 % moins cher, et de diviser le ticket modérateur (le reste à charge) par trois. Quant à l’assurance maladie, si 60 % des traitements pour les quatre affections citées plus haut étaient systématiquement délivrés en boîtes de trois mois, cela lui permettrait d’économiser 230 millions d’euros.

 

A l’origine journaliste spécialisé auto-moto, Damien évolue depuis 2013 dans l’univers de l’assurance. Une question sur un contrat, sur des garanties ou sur des remboursements… il met son expertise au service des internautes. Son objectif : que les assurés soient mieux protégés et deviennent des consommateurs avertis.

Suivez-nous