Médicaments : nouvelle baisse des taux de remboursement

Publié par , le . Temps de lecture : 1 minute.

Dès ce lundi 2 mai, plus d’un millier de médicaments ne seront plus remboursés par la Sécurité Sociale qu’à hauteur de 30 % contre 35 % actuellement. Sont concernés les médicaments à vignette bleue comme les antalgiques Advil ou Spasfon, le Ketum (tendinites superficielles) ou encore l’anti-inflammatoire Voltarene.

La Haute autorité de santé (HAS) juge en effet leur intérêt thérapeutique « modéré ». Par ailleurs, les médicaments qui étaient remboursés à 65 % ne le seront plus qu’à 60 %.

Ces baisses de remboursement, annoncées à l’automne dernier par le gouvernement, sont censées permettre à l’assurance-maladie de réaliser des économies.

 

A l’origine journaliste spécialisé auto-moto, Damien évolue depuis 2013 dans l’univers de l’assurance. Une question sur un contrat, sur des garanties ou sur des remboursements… il met son expertise au service des internautes. Son objectif : que les assurés soient mieux protégés et deviennent des consommateurs avertis.

Suivez-nous