Nouvelle grève des médecins généralistes le 8 avril

Publié par , le . Temps de lecture : 1 minute.

Après la journée de mobilisation du 11 mars MG-France, le SNJMG, Union collégiale et Union généraliste exigent de nouveau « l’arrêt des mesures vexatoires de l’Assurance-maladie », l’application « immédiate de la nomenclature des spécialistes » et une « rémunération forfaitaire des missions confiées à la médecine générale ».

Depuis plusieurs mois, l’Union nationale des caisses d’assurance-maladie (UNCAM) et MG-France bataillent devant les tribunaux au sujet de l’application du tarif « spécialiste », à 23 euros pour les consultations des médecins généralistes, s’appuyant pour cela sur la reconnaissance de leur profession comme « spécialité », obtenue en 2004.

L’arrêt de la Cour de cassation sur la cotation CS (spécialiste, NDLR) par les généralistes sera rendu le 8avril prochain.

Les syndicats préviennent que sans prise en compte de leurs revendications, « indispensables au maintien d’une médecine de proximité sur l’ensemble du territoire, le mouvement sera amplifié dans les semaines à venir ».

Ce nouvel appel à la grève intervient alors que jeudi, Nicolas Sarkozy a déjeuné à l’Elysée avec douze médecins libéraux, dont le président du Conseil de l’Ordre, le Dr Michel Legmann.

Selon un communiqué de l’Elysée, le chef de l’Etat « a fait part de son souhait que le gouvernement soit à l’écoute des préoccupations des médecins libéraux », et a indiqué qu’il recevrait prochainement les dirigeants des syndicats représentatifs des médecins libéraux.

A l’origine journaliste spécialisé auto-moto, Damien évolue depuis 2013 dans l’univers de l’assurance. Une question sur un contrat, sur des garanties ou sur des remboursements… il met son expertise au service des internautes. Son objectif : que les assurés soient mieux protégés et deviennent des consommateurs avertis.

Suivez-nous