Santé : le paquet de cigarettes à 10€ dès 2018 ?

Publié par , le . Temps de lecture : 2 minutes.

Devant l’Assemblée nationale, le premier ministre Edouard Philippe a prononcé son premier discours de politique générale. Il a détaillé les réformes qui vont être entreprises au fil du quinquennat, notamment sur des sujets concernant la famille, la jeunesse et la santé. Certaines mesures seront appliquées dès 2018, alors que certaines réformes seront étalées d’ici 2022.

Suivant la feuille de route de la ministre de la santé Agnès Buzyn, le premier ministre Edouard Philippe a annoncé plusieurs mesures d’envergure. Dès 2018, alors qu’ils étaient seulement recommandés, huit vaccins additionnels infantiles seront désormais obligatoires, en plus des trois actuels. Parmi eux, on trouve les vaccins contre l’hépatite B ou la rougeole. Le gouvernement tient également à valoriser l’allocation adulte handicapé (qui se montera à 900 €) ainsi que le minimum vieillesse.

Au chapitre des mesures sur la santé, le premier ministre annonce également le remboursement intégral des frais d’optique, des prothèses auditives et des soins dentaires sans reste à charge. Une annonce qui fait suite à la promesse électorale d’Emmanuel Macron, mais sans détailler les éléments de mise en oeuvre. Cela permettra de lutter contre le renoncement aux soins ; en effet, par souci d’économie, beaucoup de Français renoncent à consulter pour être équipés de prothèses auditives, de lunettes ou bénéficier de soins dentaires.

Faire naître la première génération sans tabac

Le gouvernement envisage également d’augmenter graduellement le prix du paquet de cigarettes pour qu’il atteigne 10 € l’unité. Actuellement, il coûte environ 7 €, ce qui représenterait une augmentation totale de 40%. Avec plus de 80 000 décès chaque année, le tabagisme est la première cause de mortalité évitable en France. Il apparaît également que la consommation de cigarettes augmente chez les adolescents, faisant de la France un des pays les moins bien notés au niveau européen.

L’objectif du Premier Ministre est d’arriver à une toute première génération sans tabac. La hausse de prix est un moyen efficace pour y parvenir. Dès 2018, une augmentation du tarif unitaire sera appliquée. Des actions d’aide au sevrage et de prévention pourront être financées en parallèle. Selon l’OMS, pour toute hausse de 10% du prix d’un paquet de cigarettes, la consommation baisse de 4 à 8%, en particulier chez les jeunes. Le gouvernement devra cependant lutter contre les risques d’augmentation du marché parallèle.

La cigarette électronique comme alternative ?

Malgré des études contradictoires sur les bienfaits de la cigarette électronique, il y a fort à parier que celle-ci sortira gagnante de l’augmentation prévue pour 2018. Le prix de la cigarette électronique et des e-liquides est aujourd’hui beaucoup moins coûteux que la cigarette traditionnelle. Il existe de nombreuses boutiques où vous pourrez trouver votre cigarette électronique et e-liquide pas cher (notamment Fumeo.fr).

Parce que l’automobile est un produit majeur de l’assurance, il est tout à fait normal de retrouver sur Hyperassur un journaliste spécialisée comme Alexandre. Depuis une quinzaine d’années, il contribue à de nombreux titres auto et hight-tech, et présente même une émission dédiée à l’automobile (Le Garage – OuatchTV).

Suivez-nous