Seuls les défibrillateurs dans les lieux publics seront financés par l’Etat

Publié par , le . Temps de lecture : 1 minute.

Bien que le ministère de la Santé encourage l’implantation de défibrillateurs automatiques dans notre pays, seuls les appareils installés dans les lieux publics et les enceintes sportives seront pris en charge par l’État.

Il appartient donc aux cabinets médicaux et aux pharmacies d’installer ou non, des défibrillateurs. Par ailleurs, le ministère de la Santé rappelle que la réanimation cardio-pulmonaire ne doit intervenir que dans un troisième temps, après avoir alerté les secours et commencé à pratiquer un massage cardiaque.

En France, chaque année 60.000 personnes sont victimes d’un arrêt cardiaque. L’utilisation d’un défibrillateur automatique, qui consiste à délivrer un choc électrique afin de synchroniser à nouveau les contractions des fib

A l’origine journaliste spécialisé auto-moto, Damien évolue depuis 2013 dans l’univers de l’assurance. Une question sur un contrat, sur des garanties ou sur des remboursements… il met son expertise au service des internautes. Son objectif : que les assurés soient mieux protégés et deviennent des consommateurs avertis.

Suivez-nous