Soins à l’étranger : votre couverture est-elle suffisante ?

Publié par , le . Temps de lecture : 3 minutes.

Où que l’on soit, un accident est vite arrivé, mais cela peut être d’autant plus gênant suivant le lieu où l’on se trouve. Puisque la Sécurité Sociale est une spécificité française, savez-vous si votre couverture sera suffisante dans un autre pays ? Hyperassur fait le point pour vous.

Si vous vous trouvez en France, pas de panique ! Grâce à votre carte vitale et votre attestation de complémentaire santé, votre passage aux urgences vous sera remboursé normalement, c’est-à-dire à 80% du tarif. Votre reste à charge sera remboursé de manière partielle ou totale par votre complémentaire santé (sauf prestations de confort type télévision, chambre particulière).

Si vous partez en vacances dans un pays membre de l’Union Européenne ou de l’Espace Économique Européen, il vous est fortement recommandé de vous procurer la carte européenne d’assurance maladie (CEAM) gratuite et valable 2 ans. Cette carte permet d’attester de vos droits à l’assurance maladie française et de bénéficier d’une prise en charge de vos soins médicaux en UE. Attention tout de même car cette carte ne vous permettra d’être couvert que pour les soins imprévus ou médicalement urgents. De même, elle ne dispense pas de l’avance des frais.
En ce qui concerne le règlement des frais médicaux, celui-ci se fera sous les mêmes conditions que celles appliquées pour les locaux. Si la prestation est gratuite, vous n’aurez rien à payer, en revanche si elle payante, il vous sera possible de vous faire rembourser par l’assurance maladie. Vous avez alors le choix :

  • vous pouvez demander votre remboursement directement sur place auprès de l’organisme d’assurance maladie local. Dans ce cas, le remboursement se fera sur la base des tarifs et de la législation en vigueur dans le pays de séjour.

  • ou demander à être remboursé à votre retour en France. Vous pourrez alors choisir de vous faire rembourser sur la base des tarifs appliqués en France ou en fonction des tarifs appliqués à l’étranger, suivant la solution la plus intéressante.

Les frais médicaux dans le reste du monde

Enfin, si vous vous trouvez en dehors de l’Union Européenne, vous devrez automatiquement avancer le montant des frais médicaux et la facture peut être particulièrement élevée. Aux États-Unis ou dans les pays d’Asie par exemple, un simple passage aux urgences avec examens et hospitalisation atteindra vite plusieurs dizaines de milliers d’euros. Par ailleurs, ce sera au médecin conseil de votre caisse d’assurance maladie d’étudier si votre cas relevait d’une urgence médicale ou non. Si le remboursement est accepté, il se fera sur la base des tarifs forfaitaires en vigueur en France et non sur la base de vos dépenses réelles. En revanche, si le remboursement est refusé, aucune contestation n’est possible.

Les assurances utiles à l’étranger

  • L’assurance voyage : grâce à cette assurance, vous n’aurez généralement pas à avancer les frais de soins. Il s’agit de la garantie la plus complète et dont les plafonds d’indemnisation sont assez élevés pour permettre une prise en charge de frais importants. De plus, des prestations complémentaires peuvent être ajoutées, comme le transport et l’hébergement d’un de vos proches vers votre lieu d’hospitalisation.
  • la Garantie des Accidents de la Vie (GAV) : si vous êtes victime d’un accident durant vos vacances, votre contrat GAV prendra en charge les frais médicaux dans la limites des événements garantis au contrat. La protection s’applique en France comme dans les pays membres de l’Union Européenne mais attention, dans le reste du monde, la GAV ne sera effective que si le séjour n’excède pas trois mois.
  • l’assurance des cartes bancaires premium : ces cartes haut de gamme comprennent en principe des garanties voyages et assistance en cas de problèmes médicaux à l’étranger. Bien souvent, vous n’aurez pas à avancer les frais ou serez remboursé dans la limite des plafonds d’indemnisation prévus par votre contrat. Une seule condition seulement : pour bénéficier de toutes les garanties, vous devrez avoir payé tout ou une partie du voyage avec votre carte.
  • l’assurance Multirisque habitation : La garantie assistance du contrat d’habitation comprend en principe votre rapatriement depuis l’étranger vers un lieu adapté à votre état et proche de votre domicile.
  • l’assurance auto : si vous avez effectué votre voyage en voiture, votre rapatriement pourra être pris en charge par votre assurance dans le cadre de la garantie assistance.

 

Parce que l’automobile est un produit majeur de l’assurance, il est tout à fait normal de retrouver sur Hyperassur un journaliste spécialisée comme Alexandre. Depuis une quinzaine d’années, il contribue à de nombreux titres auto et hight-tech, et présente même une émission dédiée à l’automobile (Le Garage – OuatchTV).

Suivez-nous