Vague de froid sur la France : comment s’en prémunir ?

Publié par , le . Temps de lecture : 1 minute.

Rester en bonne santé lors d’une vague de froid nécessite de prendre des mesures immédiates et de surveiller les personnes les plus à risque. Les enfants et les personnes âgées sont particulièrement menacés par l’hypothermie, car ils ne ressentent pas le danger du froid (sitôt que la température corporelle descend sous 35°C).

Comme le cœur bat plus vite afin de lutter contre cette baisse de température, il est donc conseillé de limiter les efforts physiques pour éviter tout problème cardio-vasculaire. Il faut aussi réduire la consommation d’alcool, car l’engourdissement généré camoufle les signaux d’alerte corporels face au froid.

A cause du manque de soleil, les personnes plus sensibles peuvent prendre des compléments vitaminés, en particulier la vitamine D, fixée par le soleil. Les autres risques majeurs sont les gelures (pouvant conduire dans les cas extrêmes à des amputations).

 

Surchauffer n’est pas la solution

A la maison, on recommande de ne pas surchauffer le logement, et de maintenir une bonne ventilation. Les cas d’intoxication au monoxyde de carbone sont fréquents lors de telles circonstances.
Si l’on doit sortir, la tenue doit bien protéger les extrémités (les mains et pieds), le nez, la bouche et les yeux. Des chaussures adaptées antidérapantes permettent de se déplacer en minimisant les risques de chute.

Dans la voiture, emportez une couverture, une trousse de secours, de quoi boire et faites un contrôle de l’état du véhicule avant de démarrer.
Enfin, la pratique du jogging et des sports en extérieur est possible sauf en cas d’asthme. Il ne faut pas trop se vêtir, protéger la tête et les yeux, et bien s’hydrater. A la fin de la séance de jogging, il est recommandé d’ôter les vêtements froids dès que possible.

Parce que l’assurance santé est complexe et les réponses des forums pas toujours claires, nous avons fait appel à une spécialiste des remboursements santé et des garanties proposées par les mutuelles. Tous les jours Leslie est à l’écoute des internautes. Elle essaye aussi d’éveiller les consommateurs à l’assurance santé des animaux.

Suivez-nous