Séniors, quelle prise en charge en clinique privée ?

Publié par , le . Temps de lecture : 1 minute.

Cliniques conventionnées

C’est le cas de 98 % des cliniques privées. Elles sont prises en charge à 80 % par la sécurité sociale sans que le patient n’ait besoin d’avancer les frais.
En cas de souscription à une mutuelle sénior et selon la couverture, le reste des frais est pris en charge par celle-ci. Certaines mutuelles proposent une prise en charge renforcées des frais d’hospitalisation qui inclue les dépassements d’honoraires, la chambre individuelle, l’abonnement à la télévision, etc.

Cliniques non-conventionnées

Ces cliniques ne disposent pas d’une convention avec l’assurance maladie. Celle-ci rembourse toujours 80 % des frais, qui sont à avancer par le patient. Ce qui reste à la charge du patient est important car ces cliniques proposent en général des tarifs plus élevés que les cliniques conventionnées. La mutuelle santé sénior pourra rembourser une partie des frais.

Il est très important avant de choisir une clinique de vérifier son statut et le montant des remboursements auquel l’assuré peut avoir droit selon sa mutuelle.

Laurence est une journaliste expérimentée, particulièrement pointue dans tous les sujets de consommation et de droit pratique. Elle est notamment l’auteure de titres de référence L’Assurance pour les Nuls, Créer sa boîte pour les Nuls, Préparer sa retraite pour les Nuls (Editions First).

Suivez-nous