Assurance: bientôt l’échéance… il est temps de revoir votre contrat

Publié par , le . Temps de lecture : 2 minutes.

La prime gonfle? Allez où la « vignette » est plus verte

Que vous soyez un automobiliste exemplaire depuis des lustres n’empêche généralement pas – contre toute logique – l’augmentation. Et si, comme ces dernières années, l’inflation officielle n’est « que » de 2 à 4 %, la cotisation, elle, peut bondir de 16%. Cherchez l’erreur ! A l’inverse, dégoter des offres attractives, avec en sus des garanties supplémentaires ou plus étoffées, est un jeu d’enfant. La raison? Les assurances cherchent par tous les moyens à attirer de nouveaux bons clients. Voilà pourquoi s’attacher à l’ancienneté ne rapporte rien.
Le conseil:
Armez-vous de patience et étudiez la concurrence. A la clé, jusqu’à 50% de gain après quelques heures de recherche.

Votre voiture prend de l’âge? Changez de formule

Un contrat « tous dommages » avec des garanties étoffées n’a de réel intérêt que si votre véhicule est neuf, récent ou « haut de gamme ». Or, à moins de le remplacer régulièrement, il perd progressivement de sa valeur. Dès 5 ou 6 ans d’âge, pensez à opter pour une assurance intermédiaire (tiers +) ou à basculer sur une responsabilité civile avec bris de glace, par exemple s’il a 8 ans et plus.
Le conseil:
A ce chapitre, nul besoin d’attendre la date anniversaire de votre contrat. A tout moment vous pouvez demander à le modifier. Si vous voulez faire d’une pierre deux coups, profitez du changement de formule pour signer avec un autre assureur (dans ce cas, c’est seulement à l’échéance).

Comparateurs web : ils font bien le job

Pressé? Déchargez vous de la corvée des devis!

  • Entre autres grâce aux sites : Assurland, Hyperassur, Kelassur, LeLynx.fr, Les Furets (Assuremieux…)
  • Vous rentrez une seule fois vos informations (profils et véhicule), et, en quelques clics, vous visionnez les offres partenaires.
  • Vous pouvez alors comparer plusieurs assureurs, leurs tarifs et leurs garanties.
  • Vous avez ainsi les cartes en main pour renégocier à la baisse ou dénoncer votre contrat.
  • Pense-bête électronique en bonue : un email vous rappelle chaque année avant l’échéance qu’il est temps de bouger…

Quand résilier?

Le bon moment:

  • Au moins deux mois avant la date de fin de contrat, par lettre recommandée avec AR (chez Amaguiz, résiliation à tout moment dès la première année).
  • Dans les vingt jours suivant la date d’envoi du courrier de reconduction en cas d’augmentation de la prime.
  • N’importe quand avant ou après l’échéance, si votre assureur ne vous a pas informé dans les temps.

Parce que l’assurance santé est complexe et les réponses des forums pas toujours claires, nous avons fait appel à une spécialiste des remboursements santé et des garanties proposées par les mutuelles. Tous les jours Leslie est à l’écoute des internautes. Elle essaye aussi d’éveiller les consommateurs à l’assurance santé des animaux.

Suivez-nous