La dysplasie de la hanche chez le chien

Faites jouer la concurrence, comparez les formules de 9 assureurs : remboursements jusqu’à 100% !

Un chien Un chat
Devis gratuits
comparateur
4,1 sur 5
starsstarsstarsstarsstars
starsstarsstarsstarsstars
4,1 sur 5

Avez-vous déjà entendu parler de la dysplasie de la hanche chez le chien ? Le diagnostic de cette maladie fréquente chez les chiens s’effectue par l’intermédiaire de radiographies et d’examens orthopédiques. Découvrez tous les symptômes de la dysplasie et les traitements possibles.

Qu’entend-on par “dysplasie de la hanche du chien” ?

La dysplasie de la hanche est un processus qui affecte le chien en entraînant une luxation en raison d’une souplesse anormale. Des inflammations au niveau des ligaments et du cartilage sont ainsi provoquées. Concrètement, il s’agit d’une malformation qui implique que les os de l’articulation de la hanche sont mal ajustés.

La tête de l’os fémoral ne s’emboîte pas correctement dans la cavité de l’articulation de la hanche, au niveau du bassin.

La dysplasie s’aggrave au fur et à mesure du temps. Une laxité importante induit une dysplasie plus sérieuse. Bien qu’on note un caractère héréditaire, ce n’est pas une maladie innée chez le chien. Aussi, un chiot sain, vermifugé et sevré correctement, peut tout à fait développer cette maladie.

Il arrive dans certains cas qu’une arthrose apparaisse conséquemment à la dysplasie de la hanche, mais cela n’est pas systématique.

La dysplasie de la hanche est une maladie handicapante, qui contraint la locomotion du chien et entraîne des douleurs.

Les symptômes de dysplasie de la hanche sur votre chien

La démarche, la posture et les plaintes du chien sont des signes potentiels de dysplasie.

Cependant le diagnostic ne pourra se faire que par un vétérinaire grâce à une discussion sur l’état général de l’animal, des radiographies et des examens orthopédiques qui peuvent demander des anesthésies. Plus la dysplasie est détectée jeune, mieux elle peut être soignée. Il est nécessaire de se rendre chez un vétérinaire qui dispose de l’équipement adéquat pour réaliser ce type d’analyses. Un chien développe plutôt cette maladie durant sa croissance ou lorsqu’il est âgé.

Surveillez régulièrement la démarche de votre animal, en prêtant attention à un quelconque dandinement, notamment au niveau de l’arrière-train. S’il présente également une certaine raideur au lever, au coucher ou en montant les escaliers, n’hésitez pas à demander un avis vétérinaire, en clinique ou en cabinet.

Mon chien de race est-il plus susceptible de l’avoir ?

Malheureusement, oui. La dysplasie de la hanche est une maladie héréditaire chez le chien. Même si tous les porteurs des gènes concernés ne la développent pas tous au cours de leur vie, c’est tout de même relativement fréquent chez certaines races de grands chiens. Voici les chiens les plus touchés par cette maladie :

Cependant cela concerne également quelques races de chiens de petite taille :

  • Caniche
  • Cocker
  • Bulldog anglais
  • Epagneul Breton
  • Springer
  • Boxer

Si votre chien ne fait pas partie de cette liste, il est tout de même concerné car c’est une maladie qui peut atteindre tous les types de chiens. Ceux-ci sont juste statistiquement prédisposés à en souffrir en raison de leurs gènes. D’autres facteurs tels que les traumatismes liés à une activité trop intense pour le chien ou encore une croissance trop rapide peuvent provoquer des dysplasies de la hanche.

Sachez qu’il existe un moyen précoce de dépistage, le test d’Ortolani. S’il est positif, ce test est considéré comme anormal chez les chiens de tous âges et indique que 85% des chiots âgés de 4 à 5 mois seront dysplasiques dès 1 an.

Le traitement et son coût

La dysplasie de la hanche a un coût absolument variable qui diffère en fonction du chien et des soins dont il a besoin.

C’est une maladie très handicapante pour l’animal mais qui se soigne tout de même très bien. Il est pour cela essentiel de soigner l’animal au plus vite afin qu’il puisse aborder sa vie tout à fait sereinement. En effet, plus la maladie est diagnostiquée tôt, plus les interventions précoces permettront une remise sur pieds du chien. Le traitement va du simple régime de vie en complément d’antalgiques, jusqu’à l’intervention chirurgicale lourde. Les cas les plus graves se voient proposer la pose d’une prothèse de la hanche.

Les soins d’une dysplasie de la hanche sont assez coûteux, notamment si votre chien a besoin de chirurgie en clinique, mais ce sont des traitements et des soins essentiels pour sauver votre animal. C’est pourquoi il est primordial de disposer d’une assurance chien qui peut rembourser les soins potentiels d’une dysplasie lorsqu’elle est soupçonnée. Hyperassur compare pour vous les forfaits proposés par les assurances comme Fidanimo, SantéVet et même Assuropoil. Les comparer vous permettra d’assurer votre chien en fonction de vos besoins.

Réputée pour être une cause commune de paralysie pour le chien ou même d’euthanasie, la dysplasie de la hanche prise en charge dans de bonnes conditions n’est pas une pathologie à prendre avec fatalisme au point de ne pas espérer une vie normale pour le meilleur ami de l’homme.

Publié par Emilie - Mis à jour le