Mutuelle étudiante : choisir une complémentaire santé adaptée !

 

Mutuelle étudiante

Vous avez validé votre baccalauréat … et vous souhaitez désormais poursuivre vos études dans l’enseignement supérieur ? Sachez que vous obtiendrez officiellement le statut « d’étudiant ». Vous pourrez ainsi bénéficier de tous les avantages qui en découlent : la mutuelle étudiante, la carte étudiante, des tarifs avantageux, des opportunités professionnelles (alternance, Erasmus).


En bref, la poursuite d’études est souvent synonyme d’émancipation et de nouvelles responsabilités. Et parmi elles se trouve également le choix d’une couverture santé. Alors comment bien se protéger au quotidien, et quelle mutuelle santé faut-il adopter pour ne pas ruiner son « petit budget » ?
Les mutuelles étudiantes sont-elles vraiment intéressantes ? Hyperassur fait le point pour vous !

Mutuelle étudiante : ne pas confondre avec la Sécurité sociale

Avant toute chose, il convient de bien différencier la Sécurité sociale de la mutuelle étudiante.
Dès la première année d’étude, chaque étudiant de l’enseignement supérieur doit effectivement entreprendre des démarches pour être adhérent au régime de Sécurité sociale étudiant. Cette affiliation obligatoire vous permet de bénéficier d’une prise en charge de vos frais de santé, généralement à hauteur de 70% du tarif de convention.

A l’inverse, la souscription d’une mutuelle étudiante n’est pas obligatoire.
Elle est toutefois vivement conseillée pour bénéficier de remboursements plus complets et être mieux couvert en cas d’imprévu (soins courants, fracture, hospitalisation, …).

 

Bon à savoir

L’adhésion au régime de Sécurité sociale étudiant est obligatoire, mais également payant.
Pour exemple, le montant de la cotisation annuelle pour l’année scolaire 2017-2018 s’élevait à 217€.
Vous pouvez faire votre choix entre l’organisme de mutuelle étudiante national (la LMDE) ou bien l’une des mutuelles régionales existantes.

Comment choisir sa complémentaire santé étudiante ?

Notez qu’en plus de cette adhésion au régime de Sécurité sociale étudiant, vous pouvez aussi souscrire une complémentaire santé. Celle-ci vous permettra une prise en charge plus importante de vos frais médicaux, en vous évitant ainsi de régler des frais de reste à charge trop élevés.

Les formules de mutuelle santé sont nombreuses et variées.
Dans votre situation, outre la « mutuelle classique » qui n’est pas toujours adaptée au statut d’étudiant, vous avez le choix entre deux options :

Rester couvert par le contrat famille

La mutuelle des parents peut être une solution avantageuse.
Deux étudiants sur trois font effectivement le choix de rester couverts par le contrat famille de leurs parents.
Il faut néanmoins prévenir l’organisme de mutuelle que vous êtes désormais étudiant, et que par défaut vous dépendez du régime de Sécurité sociale étudiant.

 

Bon à savoir

Vous pouvez bénéficier du contrat famille aussi longtemps qu’il vous le permet, généralement jusqu’à au moins 21 ans. Mais renseignez-vous sur les conditions de rattachement : limite d’âge et cotisation supplémentaire à payer.

Opter pour une mutuelle étudiante adaptée

Vous pouvez aussi confier votre couverture santé complémentaire à une mutuelle étudiante.
Comme son nom l’indique, elle est spécialement adressée aux étudiants et propose une offre plus adaptée à ce statut particulier. Une mutuelle étudiante offre par exemple des remboursements ciblés comme :

  • Les visites chez l’ophtalmologue ou le dentiste
  • Les visites chez le gynécologue
  • Les moyens contraceptifs
  • L’aide au sevrage tabagique

 

Mais elle propose également d’autres avantages :

  • Le service de tiers payant pour ne pas avoir d’avance de frais
  • La prise en charge d’actes de prévention
  • Des services adaptés pour une couverture à l’étranger
  • La souscription possible pour une durée réduite, à partir de 3 mois
  • Une couverture à prix réduits

Vous pouvez souscrire une mutuelle étudiante à n’importe quel moment de votre année scolaire, ce pour une durée ajustable selon vos besoins. Le montant de vos cotisations mensuelles seront variables en fonction de vos besoins en remboursements. Or, sachez qu’une complémentaire santé classique pour un étudiant coûte en moyenne 120€ par an, soit 10€ par mois. Un contrat de ce type prendra en charge vos consultations chez le médecin généraliste, chez les spécialistes conventionnés et un forfait journalier en cas d’hospitalisation.

 

Bon à savoir

Si votre budget est trop restreint pour bénéficier d’une mutuelle étudiante adéquate, des aides peuvent vous permettre d’y remédier … La CMU (couverture maladie universelle) par exemple vous permet de souscrire gratuitement une complémentaire santé.

 

Comparer les mutuelles étudiantes

Suivez-nous