Comment assurer une trottinette ?

  • Des dizaines d'offres comparées
  • Réduisez le montant de vos cotisations
Obtenir un devis
assurance trottinette électrique
Publié le par Emilie

Simples à utiliser et écologiques, l’utilisation des NVEI (Nouveau Véhicule Électrique Individuel)  autrement appelés EDPM (Engin de Déplacement Personnel Motorisé) a augmenté ces dernières années. On en voit de plus en plus sur les routes. Ces NVEI sont une alternative aux transports en commun et aux embouteillages sur la route. Qu’en est-il de l’assurance ? Quels sont les différents véhicules concernés ? Comment s’en servir ? On vous dit tout.

L’assurance est-elle obligatoire pour une trottinette ?

En tant que conducteur de trottinette (ou un autre NVEI), vous circulez sur la route. Vous devez donc respecter non seulement les autres usagers, mais aussi le Code de la route. En cas d’infraction, vous risquez de payer une amende. Comme tout véhicule motorisé circulant sur la route, l’assurance est obligatoire pour une trottinette.

Quels sont les risques si vous n’êtes pas assuré ?

Si vous ne pouvez pas présenter aux forces de l’ordre votre carte verte, le montant de l’amende peut aller jusqu’à 3 750 €. Soyez vigilant : l’assurance habitation ne prend pas forcément en compte l’assurance trottinette électrique. Le plus simple est de souscrire une assurance trottinette pour vous protéger en cas de sinistre.

En cas de défaut d’assurance, si vous avez un accident, les montants des dégâts peuvent vite grimper. Le Fonds de Garantie des Assurances Obligatoires (FGAO) va avancer l’argent pour indemniser les victimes. Ensuite, il va vous demander de rembourser les montants versés. Une assurance NVEI vous protège vous et les autres en cas de sinistre.

Une bonne assurance NVEI c’est quoi ?

C’est une assurance qui correspond :

  • à l’utilisation que vous faites de votre EDPM
  • à vos besoins
  • et dont le budget vous convient.

Quelles sont les assurances NVEI ?

Comment vous couvrir, vous et votre NVEI, de la meilleure façon ? Voici les différentes formules d’assurance.

La responsabilité civile et la défense pénale

A partir de 3,60€ par mois

La responsabilité civile est la protection obligatoire. Elle permet d’indemniser les dommages causés :

  • à d’autres personnes que vous (on les appelle les tiers)
  • aux biens d’autrui.

La défense pénale complète la responsabilité civile. En cas de poursuite judiciaire, la défense pénale rembourse les frais liés aux poursuites.

En associant ces deux garanties, vous bénéficiez de la protection de base de l’assurance NVEI. C’est la couverture idéale

En associant ces deux garanties, vous bénéficiez de la protection de base de l’assurance NVEI. C’est la couverture idéale pour les trajets occasionnels. Quel que soit le type de trottinette électrique, cette formule coûte 3,58 €.

La formule intermédiaire

A partir de 13,60€ par mois

Vous pouvez compléter cette formule avec :

  • La garantie blessure corporelle : l’assurance vous indemnise en cas d’accident de la circulation.
  • La garantie dommage matériel : elle vous couvre vous et votre NVEI en cas de dommages matériels.
  • La garantie en cas de vol : celle-ci vous indemnisera, comme son nom l’indique, en cas de vol.

Si vous utilisez votre EDPM tous les jours, on vous conseille vivement de compléter votre assurance avec les formules adaptées. Le tarif dépend des modèles de trottinette électrique. Comptez autour de 14€ par mois pour cette assurance.

Une formule complète

A partir de 21,30€ par mois

Vous utilisez votre NVEI comme moyen de transport au quotidien ? Vous vous en servez aussi pour vos déplacements professionnels ? Adoptez la meilleure protection contre les sinistres en ajoutant :

  • La garantie étendue – dommage corporel : le montant indemnisé est supérieur à la garantie blessure corporelle
  • Et la garantie étendue – équipement du conducteur : cette garantie prend aussi en compte l’équipement que vous utilisez pour votre NVEI s’il est endommagé.

Cette assurance NVEI couvre également les sinistres liés aux catastrophes naturelles, technologiques et aux actes de terrorisme. Le prix est d’environ 21€ par mois, il dépend également du modèle que vous avez.

Les informations importantes à prendre en compte

Pour assurer votre NVEI vous avez besoin :

  • du type, de la marque et du modèle du véhicule  que vous voulez assurer
  • du numéro de série inscrit sur la facture d’achat.

Certains assureurs peuvent aussi vous demander une attestation sur l’honneur d’aptitude à la conduite d’un NVEI.

En remplissant le formulaire, vous allez pouvoir consulter les offres des assureurs NVEI et choisir celle qui vous correspond. Utiliser un comparateur d’assurances vous permet de faire des économies.

Quels sont les différents NVEI ?

Le gyropode

Un gyropode est une plateforme munie de deux roues sur laquelle on se tient debout. Un manche permet de garder l’équilibre. Certains modèles ont des guidons. Un système de capteurs permet d’utiliser l’EDPM avec les mouvements du corps. On se penche en avant pour avancer, et en arrière pour reculer. Pour tourner à gauche, on se penche à gauche, et vers la droite pour tourner à droite.

La monoroue

Comme son nom l’indique, il s’agit d’une roue munie de petites plateformes qui permettent de poser les pieds. Appelé aussi gyroroue, il fonctionne aussi avec les mouvements du corps.

Certains modèles ont une poignée intégrée qui facilite le transport. En effet, une monoroue pèse de 10 à 20 kg.

La trottinette électrique

C’est le NVEI le plus populaire. D’ailleurs 2,5 millions de français s’en servent comme moyen de déplacement. Le prix d’une trottinette électrique varie de 200 € pour les entrées de gamme à 1 500 € pour le haut de gamme. Beaucoup de marques sont sur le marché et les ventes augmentent chaque année.

Le scooter ultra léger

Un deux-roues taillé pour la route. Croisement entre une trottinette électrique et un scooter, ce NVEI a une autonomie de 20 km à 150 km selon les modèles. Il existe des scooters ultra légers pliables.

L’hoverboard

C’est le frère du gyropode. Contrairement à celui-ci, l’hoverboard n’a pas de manche ni de guidon. On pose directement les pieds sur la plateforme pour s’en servir. L’hoverboard fonctionne également avec les mouvements du corps. Après une période d’entraînement pour trouver son équilibre, on peut l’utiliser sur la route.

Nos engagements
image de reassurance
14 ans d'expérience

Pionnier de la comparaison d’assurances
Plus de 10 millions d'utilisateurs

image de reassurance
+ de 60 partenaires

Près de 800 offres comparées sur 9 produits
d'assurance (santé, auto, animaux ...)

image de reassurance
1 interface unique

Demande de devis, demande de rappel
et souscription depuis notre comparateur