Garantie des accidents de la vie

Garantie accidents de la vie

La Garantie Accidents de la Vie (GAV), voilà un sujet qui fâche, un sujet tabou. L’hospitalisation, l’invalidité ou le décès liés aux accidents de la vie quotidienne sont en effet des thèmes auxquels on préfère souvent ne pas penser. On s’imagine aussi naïvement que ça n’arrive qu’aux autres et que souscrire une GAV n’est pas utile.

Retrouvez l’offre de notre partenaire


Pourquoi une garantie accidents de la vie ?

Malheureusement un accident est vite arrivé : 8 millions de personnes sont victimes d’accidents de la vie quotidienne chaque année en France dont environ 20 000 décès, soit 4 fois plus que ceux causés sur la route.
La Garantie des Accidents de la Vie permet de vous protéger vous ainsi que vos proches en cas d’accident domestique (brûlures, bricolage, jardinage,…), d’accident médical, d’agression, ou même de catastrophe naturelle… Alors cessez de faire l’autruche et protégez-vous !

GAV

Personne n’est à l’abri d’un accident grave. Un chauffard qui vous renverse, une séance de bricolage qui finit mal, les exemples sont nombreux et bien des accidents peuvent survenir à tout moment.

Ce n’est pas attirer la malchance à soi que de souscrire une Garantie des Accidents de la Vie, bien au contraire : 20.000 personnes décèdent chaque année des suites d’un accident de la vie et 400.000 qui subissent des séquelles graves.

Ces chiffres à eux seuls justifient la souscription d’une GAV. Comme lorsque vous souscrivez par exemple une assurance décès lorsque vous réalisez un emprunt auprès de votre banque, vous pouvez protéger votre famille contre les aléas de la vie en leur versant un capital en cas d’accident entraînant une invalidité, une hospitalisation, ou un décès.

Autre objection que vous pouvez opposer à la souscription d’une garantie des accidents de la vie, vous vous dites que votre assurance habitation ou votre assurance santé doit prendre en charge tous les accidents. Détrompez-vous ! L’assurance Multirisques Habitation couvre rarement les dommages corporels liés un accident domestique, et se concentre principalement sur les dommages matériels.

Quant à votre assurance santé, elle rembourse les actes de soin mais pas les pertes de moyens financiers résultants de l’accident. Exemple : votre hospitalisation suite à un accident de bricolage sera prise en charge par votre assurance santé, mais la perte de revenus entraînée par une incapacité totale ou partielle de travailler ne sera pas prise en charge. C’est là qu’intervient la GAV.

Vous l’aurez compris, souscrire une garantie accidents de la vie vous permet de vivre en toute sérénité. Le capital versé par la GAV en cas d’accident permettra de compenser :

  • les préjudices économiques de l’accident (baisse de revenus, dépenses supplémentaires…)
  • les préjudices personnels : esthétiques (cicatrices, déformations)
  • les préjudices moraux (perte d’un être cher, frais d’obsèques,…)
  • les préjudices d’agrément (sport, loisirs) : car la GAV, c’est aussi une assurance qui vous couvre dans la pratique de vos sports et loisirs (hors sports rémunérés et compétition)

La garantie des accidents de la vie peut s’appliquer à tous les membres de votre foyer et offre une protection durable pour l’ensemble de la famille : vous-même, votre conjoint, vos enfants à charges vivant sous le toit (jusqu’à 8 enfants).

Avec la GAV, chaque membre de la famille est garanti pour tous les accidents de la vie quotidienne chez vous, ou en dehors (sports et loisirs).

La garantie des accidents de la vie courante permet à la victime d’un accident de la vie d’être indemnisée en fonction de son taux d’incapacité physique et permanente (IPP).

Ce seuil est indiqué en % d’invalidité. L’option 30% ne vous couvre ainsi que si votre taux d’incapacité suite à l’accident est déclaré au-delà de 30%.

 

Retrouvez l’offre de notre partenaire

Suivez-nous