Comparateur Assurance Prêt Immobilier : obtenez le meilleur taux

Comparez 11 assureurs de prêt
  • Plus de 75 contrats analysés
  • Devis personnalisés sans engagement
Je compare
comparateur assurance pret immobilier - hyperassur
Mis à jour le par Emilie

Hyperassur met son expertise à votre disposition pour trouver les meilleures offres d’assurance de prêt immobilier en 2022, en fonction de votre situation et du montant du crédit. Profitez de notre comparateur d’assurance de prêt gratuit pour faire jouer la concurrence et obtenir le meilleur taux. Vous pouvez réduire le coût de votre emprunt jusqu’à 15 000 euros* !

Les offres d’assurance de prêt immobilier les moins chères en 2022

Les tarifs ci-dessous ont été obtenus pour un emprunt de 210 000 euros sur 20 ans, en fonction de l’âge du souscripteur :

Vous avez 30 ans

logo april

8,51 € / mois

soit un coût de 2 041 € sur 20 ans

Vous avez 40 ans

Aésio Emprunteur

19,73 € / mois

soit un coût de 4 734 € sur 20 ans


Vous avez 50 ans

groupe mncap emprunteur

35,48 € / mois

soit un coût de 8 514 € sur 20 ans

Vous avez 60 ans

simplassur-assurance-de-pret-immobilier

54,23 € / mois

soit un coût de 13 014 € sur 20 ans

*Ces prix sont donnés à titre indicatif et peuvent varier selon votre profil.

Qu’est-ce qu’une assurance emprunteur ?

Lors de l’achat d’une maison ou d’un appartement, vous devez souvent emprunter de l’argent auprès d’un établissement bancaire pour financer votre projet. En général, le banquier exige que votre crédit soit couvert par une assurance de prêt immobilier et vous propose de souscrire son contrat.

Cette assurance est indispensable : elle a pour but de protéger la banque et vous-même dans le cas où vous ne seriez plus capable de payer vos mensualités de crédit. Ainsi, en cas de décès, invalidité permanente ou incapacité de travail de longue durée, l’assurance emprunteur prend le relais et rembourse le capital ainsi que les intérêts auprès de l’organisme bancaire.

invalidité assurance pret immobilier

En fonction du contrat d’assurance souscrit, du nombre de co-emprunteurs et de la quotité, cette prise en charge peut être totale ou partielle.

Aucune loi ne vous oblige à adhérer à une assurance de prêt pour protéger votre crédit immobilier mais cette garantie est en réalité incontournable. Elle est systématiquement demandée par les établissements de prêt. C’est un gage de sécurité non seulement pour le créditeur mais aussi pour l’emprunteur et ses proches, qui n’auront pas à assumer le remboursement du crédit en cas de défaillance de l’emprunteur.

Pourquoi utiliser un comparateur d’assurance de prêt immobilier ?

Si l’assurance de prêt immobilier est indispensable à l’octroi d’un crédit, vous n’êtes cependant pas tenu d’accepter le contrat bancaire (appelé contrat groupe). Vous avez en effet la liberté de comparer les assurances de crédit, distribuées par des organismes externes à la banque prêteuse, pour trouver les meilleures garanties et économiser plusieurs milliers d’euros. Car n’oublions pas que l’assurance emprunteur représente jusqu’à un tiers du coût de votre emprunt !

Faire une simulation d’assurance prêt immobilier gratuite

Il est aujourd’hui très facile de comparer les assurances de prêt immobilier. Il existe en effet plusieurs comparateurs en ligne qui vous permettent d’obtenir de nombreux devis d’assurance emprunteur en quelques minutes. Pour faire une simulation d’assurance de prêt, il vous suffit de compléter notre formulaire : les questions posées permettent d’évaluer votre situation et de faire des propositions d’assurance adaptées à votre projet.

Munissez-vous des informations suivantes :

  • Le montant de votre emprunt immobilier, sa durée, son taux et sa nature (amortissement ou in fine).
  • Pour trouver ces informations, vous pouvez consulter votre offre de crédit, la fiche standardisée d’information, ou bien votre contrat de prêt si votre demande concerne un changement d’assurance.
comparez les assurances de prêt avec Hyperassur en 5 étapes faciles

Nous vous posons également des questions sur vous et votre éventuel co-emprunteur (âge, profession, fumeur ou non…), de façon à filtrer au mieux les contrats d’assurance emprunteur et à vous proposer les tarifs les plus justes possible.

Notre comparateur d’assurance de prêt est totalement gratuit et les devis sont sans engagement.

💡 Le saviez-vous ? La loi Lemoine, portant sur la résiliation à tout moment de l’assurance emprunteur, entre en vigueur dès le 1er juin 2022 pour les nouveaux contrats ! Pour les contrats d’assurance en cours, il faut attendre le 1er septembre 2022. L’occasion de remettre en jeu votre contrat actuel, sans frais de résiliation.

Comparatif des meilleures assurances de prêt immobilier avec Hyperassur

Notre équipe a sélectionné des partenaires de confiance, experts dans l’assurance de prêt immobilier. Nous comparons ainsi 11 assureurs différents, soit plus de 75 formules d’assurance :

  • April
  • Generali
  • Cardif
  • Axa
  • Aésio
  • Alptis
  • Zen Up
  • MNCAP
  • CSF
  • Simpl’Assur
  • Prepar-Vie

Vous pouvez ainsi comparer les meilleures assurances de prêt immobilier et obtenir vos devis personnalisés en cliquant sur un bouton. Si vous avez des questions sur une offre, les assureurs vous rappellent dans les plus brefs délais. Vous pouvez même souscrire votre contrat en ligne dans certains cas.

Comparaison des assurances prêt immobilier pour un crédit de 250 000 euros sur 20 ans :

Assurance Points forts Coût total assurance Economies réalisées*
assurance pret immobilier simplassur
Formule Mutlog 2

18 formules proposées

Bon rapport qualité / prestations

Un conseiller attitré tout au long de votre projet
3 297 euros 15 703 euros
assurance pret immobilier groupe mncap
Formule Essentielle 2

Limites d’âge étendues

Plusieurs options possibles

Processus d’adhésion en ligne
3 490 euros 15 510 euros
assurance pret immobilier april
Formule Flex 2

Leader du marché avec des garanties à la carte

Assistance 6 J / 7

Contrats bien acceptés par les banques
3 595 euros 15 405 euros
assurance pret immobilier aésio mutuelle
Formule Protection 3

Formalités médicales simplifiées et personnalisables

Assistance 5 J / 7

Souscription en ligne
3 923 euros 15 077 euros
alptis
Formule Premium 2

Tarifs compétitifs

Assistance 5 J / 7

Couverture possible en cas de perte de salaire
3 976 euros 15 024 euros
assurance pret immobilier cardif
Formule Medium 2

Démarches de souscription et formalités médicales simplifiées

Attestation d’assurance sous 48h maximum

Plusieurs options possibles
4 266 euros 14 734 euros
assurance pret immobilier generali
Formule 2

Spécialisé dans les nouveaux projets ou changements assurance
5 232 euros 13 768 euros

*Economies potentielles calculées à partir d’un taux d’assurance bancaire moyen de 0,38%. Simulations réalisées en février 2022 pour un salarié de 35 ans achetant sa résidence principale.

Obtenir le meilleur taux d’assurance de prêt et économiser

Le taux d’intérêt de votre crédit immobilier n’est pas le seul élément à prendre en compte au moment d’estimer les offres de prêt. En effet, vous devez ajouter les frais d’assurance de prêt au remboursement du capital emprunté. On estime que les contrats d’assurance groupe (organisme bancaire) présentent un taux moyen de 0,30% pour un emprunteur âgé jusqu’à 35 ans et de 0,38% jusqu’à 50 ans.

Or, selon votre profil, vous pouvez drastiquement réduire ce taux d’assurance de prêt immobilier !

  • Prenons l’exemple d’un jeune emprunteur en bonne santé et ne présentant pas de risques particuliers liés à son mode de vie.
  • En comparant les contrats et en souscrivant une assurance externe le taux d’assurance peut alors être inférieur à 0,10%.
  • Avec un crédit à 200 000 euros sur 20 ans, le coût de son assurance de prêt immobilier passe de 12 000 euros (assurance bancaire) à 2 644 euros (assurance externe), soi 9 356 euros d’économies.

Emprunteur salarié et non-fumeur – 35 ans :

Assurance Banque Assurance Externe
Coût assurance par Mois 50 euros 11 euros
Coût assurance sur 20 ans 12 000 euros 2 644 euros
=> Vous économisez au total : 9 356 euros !

Emprunteur salarié et fumeur – 35 ans :

Assurance Banque Assurance Externe
Coût assurance par Mois 50 euros 18 euros
Coût assurance sur 20 ans 12 000 euros 4 410 euros
=> Vous économisez au total : 7 590 euros !

Le tarif de l’assurance externe correspond au meilleur prix proposé sur notre comparateur pour ce profil. Simulation réalisée en février 2022.

Comparer les assurances de crédit peut donc vous permettre de trouver des contrats similaires à celui distribué par la banque prêteuse mais à un prix moins élevé. Notez que les démarches pour souscrire une assurance individuelle hors de sa banque sont gratuites et encadrées par la loi.

Comparer les garanties d’assurance pour votre crédit immobilier

En fonction de votre projet immobilier (résidence principale, résidence secondaire ou investissement locatif), certaines garanties d’assurance sont obligatoires et d’autres facultatives. C’est pour cette raison que nous vous demandons de préciser la nature de votre achat lors de la simulation d’assurance. Les devis que nous affichons tiennent alors compte du niveau de garanties nécessaire pour couvrir votre crédit immobilier.

Garantie Indemnisation Achat résidentiel Achat locatif
DECES - PTIA
Rembourse le capital restant dû en cas de décès ou de perte totale d'autonomie.

Risques couverts par tous les contrats d’assurance emprunteur./i>
Obligatoire Obligatoire
IPT
Rembourse le capital restant dû à la banque.

IPT = taux d'invalidité supérieur à 66%.
Obligatoire Facultatif
ITT
Prend en charge les échéances de crédit en cas d'arrêt de travail (le plus souvent après 90 jours).

ITT = incapacité totale de travail, état non permanent.
Obligatoire Facultatif
IPP
Rembourse le capital restant dû à la banque.

IPP = taux invalidité entre 33 et 66%.
Selon la banque Facultatif
MNO
Prend en charge les mensualités de crédit durant l'arrêt de travail.

MNO = pathologies psychologiques ou du dos.
Facultatif Facultatif
PERTE D'EMPLOI
Prend en charge les échéances de crédit en cas de licenciement de l'assuré.
Facultatif Facultatif

Voici les garanties obligatoires d’une assurance de prêt immobilier :

  • Garantie décès : en cas de décès de l’emprunteur, l’assurance rembourse le capital restant dû à l’organisation prêteuse. Cette prise en charge peut toutefois varier selon les circonstances du décès (ex : suicide la première année).
  • Perte Totale et Irréversible d’Autonomie ou garantie PTIA : une fois encore, l’assurance s’occupe du remboursement du crédit si l’emprunteur n’est plus en capacité de travailler ni d’effectuer les actes du quotidien sans l’assistance d’un tiers. L’état de l’emprunteur doit être irréversible pour que l’assurance solde le prêt.

Ces deux garanties doivent figurer dans tous les contrats d’assurance, qu’il s’agisse d’un achat résidentiel ou d’un investissement. Pour ces garanties comme pour les suivantes, l’indemnisation de l’assurance peut changer en fonction de la quotité choisie s’il  y a un co-emprunteur : le remboursement s’effectue alors à hauteur de la quotité choisie (entre 50 et 100%).

  • Garantie Invalidité Permanente Totale (IPT) : il s’agit de l’invalidité la plus lourde après la PTIA. L’emprunteur est invalide à plus de 66% et ne peut plus exercer d’activité professionnelle rémunérée. Sa situation est définitive et l’IPT doit être constatée avant son 65e anniversaire pour qu’il bénéficie d’une indemnisation de la compagnie d’assurances.
  • Garantie Incapacité Temporaire Totale de Travail ou ITT : l’emprunteur est dans l’incapacité d’exercer son métier pour une durée limitée dans le temps. Cet état est la conséquence d’un accident ou d’une maladie. L’assurance de prêt immobilier prend alors le relais sur les mensualités de crédit de l’emprunteur tant qu’il n’a pas repris son activité.

Avec notre comparateur, vous pouvez trouver les meilleures conditions et garanties. A couverture égale, analysez le détail de l’offre pour identifier celle présentant le délai de carence ou le délai de franchise le plus faible. De la même façon, comparez le mode d’indemnisation (forfaitaire ou indemnitaire) pour bénéficier de la meilleure protection.

D’autres garanties d’assurance prêt, le plus souvent facultatives, peuvent venir s’ajouter à ces 4 garanties principales :

  • Garantie Invalidité Permanente Partielle (IPP) : le fonctionnement est le même que pour l’invalidité permanente totale mais le taux d’invalidité est alors compris entre 33 et 66%.
  • Perte d’emploi : cette garantie couvre l’emprunteur dans certaines conditions, notamment en cas de licenciement ouvrant droit à des allocations chômage. La prise en charge n’est toutefois pas immédiate et elle peut être plafonnée.
  • Garantie Maladie Non Objectivable (MNO) : elle couvre les pathologies psychiatriques et lombaires et rembourse les mensualités de prêt durant le temps de l’arrêt de travail.

Dans de nombreux cas, un comparateur assurance emprunteur vous permet, à prix équivalent, d’être mieux protégé en ajoutant des garanties optionnelles. En faisant une simulation, vous avez accès aux tableaux de garanties détaillés ainsi qu’aux conditions générales de chaque offre pour vous aider à faire le meilleur choix.

Comment choisir son assurance prêt immobilier ?

La liberté dans le choix de l’assurance prêt s’accompagne de certaines obligations. Aussi, pour profiter pleinement de cette mise en concurrence, vous devez respecter l’équivalence des garanties et les critères* d’assurance listés par la banque.

Le banquier a l’obligation de vous remettre un document, appelé FSI (Fiche Standardisée d’Information), contenant ces informations. Il doit également vous informer de votre droit à choisir librement votre assurance prêt.

*Le Comité Consultatif du Secteur Financier (CSSF) a défini une liste de 18 critères et la banque peut en choisir 11 dans le cadre du maintien du niveau de couverture.

Assurance groupe ou délégation d’assurance : c’est vous qui choisissez !

La banque propose systématiquement son assurance prêt immobilier : les formalités sont plus simples mais les tarifs sont rarement compétitifs.

Avec la loi Lagarde, promulguée en 2010, vous pouvez souscrire le contrat d’assurance emprunteur de la banque ou vous tourner vers un assureur externe, avant la signature de l’offre de prêt. Cette opération s’appelle une délégation d’assurance. Cela signifie que vous assurez votre crédit immobilier ailleurs qu’au sein de l’établissement qui vous prête l’argent.

Mais la loi va plus loin, vous avez également la possibilité de changer d’assurance de prêt immobilier en cours de crédit :

  • Avec la loi Hamon, vous pouvez changer d’assurance la première année, à tout moment dans les 12 mois qui suivent la signature du crédit. Les démarches sont à effectuer jusqu’à 15 jours avant la date anniversaire du contrat.
  • Si vous résiliez votre assurance pour une nouvelle après ce délai de 1 an, vous avez alors jusqu’à 2 mois avant la date anniversaire du contrat pour envoyer tous les documents nécessaires au changement à votre banque. C’est la loi Sapin II, aussi connue comme la loi Bourquin, qui fixe le cadre réglementaire. Contrairement à la loi Hamon, cette opération doit être réalisée à un moment précis de l’année, peu avant la date d’échéance du contrat.
les lois en assurance de prêt immobilier

La substitution est gratuite. Si vous souhaitez bénéficier de cette législation, le nouveau contrat d’assurance doit présenter des garanties équivalentes à l’ancien.

Sachez que la banque n’a aucunement le droit d’ignorer votre demande de changement d’assurance prêt ou de ralentir les démarches. Les motifs de refus recevables sont :

  • le non-respect de l’équivalence des garanties
  • l’envoi de la demande hors délais (non-respect du préavis en vigueur)
  • l’envoi d’un dossier incomplet à la banque

Si vous pensez être victime d’un refus abusif de l’établissement bancaire, vous pouvez saisir l’ACPR ou une association de consommateurs.

Attention aux franchises et limites de prise en charge

Avant de choisir votre contrat d’assurance crédit, prêtez bien attention aux éléments suivants :

  • Délai de carence et délai de franchise : périodes durant lesquelles vous n’êtes pas indemnisé en cas de sinistre.
  • Mode d’indemnisation : il peut être forfaitaire ou indemnitaire (avec le mode indemnitaire, le contrat est moins cher mais aussi moins protecteur).
  • Exclusions de garanties : situations dans lesquelles vous n’êtes pas couvert. Par exemple, si vous souffrez d’une maladie grave, l’assureur peut exclure cette garantie : vous ne serez pas couvert en cas d’invalidité ou décès liée à cette pathologie.

Il va s’en dire que le prix et le niveau de garanties sont aussi à mettre en perspective.

Cas des co-emprunteurs : qu’est-ce que la quotité ?

Si vous faites un crédit immobilier à deux, vous devez décider de la quotité d’assurance. Chaque co-emprunteur souscrit une assurance de prêt qui couvrira une part du capital emprunté. Ainsi, si l’un des co-emprunteurs décède ou devient invalide, l’assurance remboursera le prêt dans la limite de cette part.

L’indemnisation se fait à hauteur de la quotité choisie : la prise en charge dépend de la façon dont vous avez réparti l’assurance entre votre co-emprunteur et vous, et donc de la part de capital emprunté que vous couvrez.

Pour déterminer la quotité, vous devez prendre en compte la capacité de remboursement de chacun ainsi que le niveau de protection souhaité. Assurer son prêt immobilier à 200% correspond à la couverture maximale mais coûtera aussi deux fois plus cher que si vous l’assurez à 100%.

A noter : si vous empruntez seule, vous êtes nécessairement couvert à 100%. L’assurance rembourse la totalité du capital restant dû ou de vos mensualités.

Comment est calculé le coût de l’assurance d’un crédit immobilier ?

Plusieurs facteurs, liés directement à votre profil ou au choix des garanties, influent sur le calcul du prix de l’assurance emprunteur. Aussi, les tarifs peuvent varier du simple au double selon l’emprunteur et l’organisme choisi.

L’âge et les risques médicaux

Toute demande d’assurance prêt immobilier s’accompagne d’un questionnaire de santé à compléter.

Par le biais de ce document, l’assureur s’informe sur :

  • votre âge, 
  • votre état de santé général
  • vos antécédents médicaux, 
  • vos traitements actuels ou récents, 
  • les pathologies dont vous souffrez, etc. 

Selon les renseignements fournis, la compagnie d’assurances peut exiger des examens complémentaires ou des réponses plus poussées. 

Pour l’assureur, l’objectif est d’évaluer les risques qu’il prend à vous couvrir, c’est-à-dire à se substituer à vous dans le futur.

Soyez toujours honnête dans vos réponses ! Si vous mentez dans le but d’obtenir un taux d’assurance plus bas, cela pourrait rapidement se retourner contre vous. Dans le cas où l’assureur se rend compte que vous avez fait une fausse déclaration intentionnelle, il peut majorer votre prime ou résilier votre contrat. Difficile alors de se réassurer dans ces conditions.

Les risques liés à la profession et aux loisirs

En plus de votre état de santé, l’assureur prend connaissance de votre métier et des activités que vous exercez pour estimer le risque encouru. Voici une liste non-exhaustive des professions présentant un risque d’accident plus élevé que la moyenne :

  • chauffeur routier
  • pompier, policier, agent de sécurité, militaire, secouriste
  • ouvrier du bâtiment
  • moniteur de ski
  • ou tout professionnel faisant de la route quotidiennement, manipulant des substances dangereuses ou travaillant à plusieurs mètres du sol.

Il en va de même pour certains loisirs pratiqués régulièrement et à haut niveau, tels que l’escalade, la plongée, l’alpinisme, la spéléologie ou encore le parachutisme.

Si vous êtes dans cette situation, l’assureur peut décider d’appliquer une surprime : il accepte de vous couvrir mais vous payez plus cher votre assurance de prêt. Dans certains cas, cela s’accompagne d’une exclusion de garanties.

Que faire en cas de refus d’assurance de prêt ?

Même si vous avez le droit de comparer les assurances emprunteur, c’est la compagnie d’assurances qui a le dernier mot et à qui il revient d’accepter ou non votre dossier. Selon votre situation, notamment sur le plan médical, il arrive que l’organisme ne puisse pas vous assurer à des conditions standards.

Refus d’assurance pour risque aggravé de santé : la convention AERAS

Si vous présentez un risque aggravé de santé, l’assurance de prêt immobilier peut vous être refusée. Cela peut être le cas si vous :

  • avez un cancer, une ALD (Affection de Longue Durée), une maladie chronique ;
  • ou avez souffert d’un cancer et êtes en rémission depuis moins de 10 ans.

Dans ce cas, la convention AERAS peut faciliter l’accès à une assurance de prêt immobilier. Anticipez les démarches bien en amont et n’hésitez pas à prendre contact avec des associations pour vous accompagner dans votre projet.

Faites appel à un comparateur d’assurance de prêt ou un courtier

En cas de problème de santé important, il se peut que la banque refuse d’assurer votre prêt. Dans ce cas, vous n’avez d’autres choix que de vous tourner vers une ressource  externe pour obtenir votre crédit immobilier. En utilisant un comparateur d’assurance prêt immobilier, vous augmentez vos chances de la trouver à un prix correct.

Si vous êtes dans cette situation, n’hésitez pas à faire jouer la concurrence ou à passer par un courtier. Certains assureurs sont spécialisés dans les profils à risques et auront des solutions à vous proposer.

Refus d’une assurance externe par la banque : est-ce légal ?

Vous avez décidé de souscrire votre assurance hors de la banque mais l’établissement financier refuse votre demande ? Plusieurs lois sont là pour attester de vos droits et les situations de refus légitimes sont clairement définies. Aussi, la banque ne peut pas refuser votre demande si vous avez respecté l’équivalence des garanties et si vous avez constitué votre dossier dans les temps.

Comment résilier son assurance de prêt immobilier ?

Tout d’abord, sachez que vous ne pouvez résilier votre contrat d’assurance de prêt immobilier qu’à condition d’en souscrire un autre. Vous ne pouvez donc pas vous retrouver sans assurance si votre crédit est toujours en cours.

Vous disposez alors de deux lois pour procéder à la résiliation de votre assurance emprunteur : la loi Hamon (2014) et la loi Sapin II (amendement Bourquin) de 2017.

Nouveau !
  • La loi Lemoine (2022) fait naître la résiliation infra-annuelle de l’assurance prêt immobilier. Sur le même principe que la résiliation auto ou habitation, vous aurez la possibilité de changer de contrat à tout moment.
  • L’année 2022 marque donc un nouveau tournant pour les emprunteurs, qui sont libres de substituer facilement leur assurance de prêt.
  • La loi s’appliquera dès le 1er juin 2022 pour les nouveaux contrats. Pour les autres, ce sera à partir du 1er septembre.

Si vous souhaitez d’abord tenter une renégociation avec votre assureur, nous vous recommandons de faire une simulation afin de connaître les prix et conditions du marché. Vous pouvez obtenir des devis gratuits, nominatifs et sans engagement sur notre comparateur d’assurance de prêt : ce sont autant d’arguments de négociation !

*Rapport ACPR, 2018. Économies estimées entre 6 500€ et 15 000€ sur la durée du prêt.

Vos questions sur l'Assurance de Prêt Immobilier

-

Le meilleur contrat d’assurance emprunteur doit présenter un niveau de garanties au moins équivalent à celui exigé par la banque, à un prix moins élevé. April est un des leaders du marché et SimplAssur présente des tarifs très compétitifs. Pour trouver la meilleure assurance prêt immobilier, gagnez du temps : comparez les offres en ligne et obtenez en quelques minutes des devis gratuits et personnalisés.

Lorsque la banque émet son offre de prêt, elle vous soumet en même temps son assurance emprunteur. Elle a également l’obligation de vous remettre une fiche standardisée d’information afin de vous permettre de faire jouer la concurrence. C’est à partir de ce moment-là que vous pouvez rechercher votre assurance de prêt. Vous devez souscrire le contrat avant la signature de l’offre de prêt.

Ces abréviations désignent les garanties de votre assurance emprunteur :

  • PTIA : Perte Totale et Irréversible d’Autonomie. Il s’agit du degré d’invalidité le plus haut. Vous n’êtes plus capable d’exercer au moins 3 des 4 actes du quotidien (se laver, s’habiller, se nourrir, se déplacer) sans l’aide d’une personne extérieure.
  • IPT : Invalidité Permanente Totale. C’est la seconde catégorie d’invalidité (supérieure à 66%). Votre état est permanent et vous ne pouvez plus reprendre d’activité professionnelle.
  • IPP : Invalidité Permanente Partielle. Le taux d’invalidité est compris entre 33 et 66%. Là aussi, votre état est stabilisé et ne vous permet pas de reprendre votre travail.

Pour faire marcher les garanties d’une assurance de prêt immobilier, vous devez tout d’abord déclarer le sinistre à l’assureur. Les démarches s’effectuent en ligne ou par voie postale : consultez les conditions générales de votre contrat pour connaître les modalités. Veillez à bien respecter les délais prévus et à transmettre tous les justificatifs nécessaires.

Actualité assurance de prêt

Fiches conseils

Question Réponse

Nos engagements
image de reassurance
14 ans d'expérience

Pionnier de la comparaison d’assurances
Plus de 10 millions d'utilisateurs

image de reassurance
+ de 60 partenaires

Près de 800 offres comparées sur 9 produits
d'assurance (santé, auto, animaux ...)

image de reassurance
1 interface unique

Demande de devis, demande de rappel
et souscription depuis notre comparateur