Assurances animaux

Animaux : qu’est-ce qu’un NAC, nouvel animal de compagnie ? – ELO

Serpents, singes, rats, lézards, araignées, furets… ils connaissent un vrai succès en France. Mais détenir un tel animal de compagnie comporte des risques, notamment pour la santé de votre compagnon. Pour faire face aux frais médicaux coûteux, le mieux est de souscrire une assurance NAC. Combien ça coûte ? Où trouver une mutuelle NAC pas chère ? Le point dans cet article.

Qu’est-ce qu’un NAC ?

NAC est l’acronyme de Nouveaux Animaux de Compagnie. Il désigne tous les animaux domestiques autres que les traditionnels chiens et chats.

Si posséder un NAC vous intéresse, sachez que la réglementation en vigueur est stricte sur le sujet. Pour certains types d’animaux, comme le capucin, une autorisation est nécessaire. D’autres nécessiteront des certificats d’aptitude, et des formations. Enfin, certaines catégories sont tout simplement interdites en France. Renseignez-vous bien avant d’accueillir un NAC chez vous.

Les différentes catégories de NAC

Vous pensiez que les NAC se limitaient aux lapins et autres cochons d’Inde ? Détrompez-vous, il existe des dizaines d’espèces, réparties en plusieurs catégories :

  • Les rongeurs : rat, lapin, souris, hamster, cochon d’Inde…
  • Les oiseaux : perroquet, perruche, canari…
  • Les carnivores : fennec, hermine…
  • Certaines espèces de tortues non protégées…
  • Les gallinacés : poule, dindon, paon, oie, canard…
  • Les tortues…
  • Les serpents : couleuvre, python, boa…
  • Les lézards : iguane, caméléon…
  • Les poissons : poisson rouge, carpe koï, poisson exotique, loche, esturgeon, piranha…
  • Certains insectes : phasme…
  • Les araignées…
  • Des crustacés : bernard-l’ermite, crevette naine…
  • Certains singes…

Les risques liés aux NAC

Avoir un NAC à la maison n’a rien à voir avec un chien ou un chat. Il existe une part de risques que vous devez considérer. Quels sont-ils ?

Premièrement : la dangerosité. Même si vous possédez votre python depuis longtemps et pensez le connaître, il n’en reste pas moins que ce n’est pas un animal domestique à l’origine. Les risques de morsures venimeuses existent. Vous ne pouvez en effet pas prévoir sa réaction face à une situation précise. Soyez toujours vigilant !

Deuxièmement : les maladies. Ces animaux « exotiques », peuvent être porteurs de maladies et véhiculer des pathogènes dangereux pour l’Homme, ce que l’on appelle une zoonose.

  • Le marronnage et le risque d’invasion : certaines espèces peuvent s’évader, former des populations et devenir invasives. Un danger pour l’Homme et l’écosystème.
  • Les difficultés d’élevage : assurer une bonne hygiène de vie ainsi qu’une alimentation saine à un NAC peut être difficile pour les propriétaires. Il n’est pas rare que certains abandonnent leur animal quand ils se trouvent confrontés à des difficultés.

Assurer son NAC

Assurer un NAC est tout à fait possible. Des assureurs ont même fait de l’assurance NAC leur spécialité. Ils proposent de souscrire des contrats adaptés à ce type d’animal, ce qui vous permettra d’être remboursé à hauteur des frais engagés en cas de maladie ou d’accident.

Une assurance NAC prend en charge :

  • Les consultations chez le vétérinaire ;
  • Les soins médicaux ;
  • Les médicaments ;
  • Les radios, scanners, etc. ;
  • Les éventuels vaccins ;
  • Les frais chirurgicaux et hospitaliers.

En revanche, pour certaines espèces, il sera plus difficile de trouver un professionnel qui accepte de couvrir le risque. Assurer un lapin ou une perruche, pas de soucis. Pour un serpent ou un piranha, c’est une autre histoire. À vous de vous renseigner et de voir si un assureur spécialisé accepte de protéger ce type d’animal.

Combien coûte une mutuelle pour Nouveaux Animaux de Compagnie ?

Le prix d’une mutuelle NAC varie selon :

  • Le type de couverture dont votre animal a besoin ;
  • Le degré de risques à assurer.L’assureur choisi ;

Cela peut aller de 5 à 50 €/mois. Comme pour tout autre contrat d’assurance, vous pouvez choisir entre différents niveaux de protection, en fonction de l’âge et de l’état de santé de votre animal.

Une couverture minimum et peu coûteuse peut être suffisante si vous possédez un animal en pleine santé et peu exposé aux risques d’accident. Vous pourrez toujours augmenter le niveau de protection afin de l’adapter à vos besoins en temps voulu.

Les avantages de souscrire à une mutuelle NAC

Étant donné la fragilité et la dangerosité des Nouveaux Animaux Compagnies, les assurer est plus que recommandé, c’est indispensable. Comme tous les propriétaires d’animaux, la santé de votre compagnon est primordiale pour vous. Souscrire une assurance NAC est la meilleure solution pour prendre soin de lui sans que cela engendre des frais considérables.

Comparer pour trouver la meilleure mutuelle NAC

Face à tant d’offres, difficile de s’y retrouver. Pour vous aider à trouver la mutuelle au meilleur rapport qualité-prix : comparez.

Vous renseignez les informations demandées sur votre animal et obtenez un devis personnalisé en 2 minutes chrono. Avoir recours à un comparateur en ligne est simple, fiable, rapide et vous avez la garantie de faire des économies.

Avoir un NAC à la maison vous tente ? Vous n’êtes pas le seul. Avant d’accueillir un tel animal chez vous, pensez à vous renseigner sur les risques et à souscrire une assurance NAC qui vous aidera à prendre soin de votre nouveau compagnon.

Nos engagements