NAC : bien assurer les Nouveaux Animaux de Compagnie

Réduisez vos frais vétérinaires
  • Plus de 80 contrats comparés en temps réel
  • Meilleurs tarifs 2022 garantis
Devis gratuits en 2 min
assurance nac - hyperassur
Mis à jour le par Emilie

Tout comme les chiens et les chats, les Nouveaux Animaux de Compagnie (ou NAC) peuvent tomber malades ou avoir besoin de vaccins. Les frais engendrés peuvent vite devenir conséquents, car ces animaux nécessitent des soins spécifiques et sont souvent fragiles. Qui sont-ils, et comment trouver les meilleures assurances NAC en 2022 pour les protéger au mieux ?

Les Nouveaux Animaux de Compagnie (NAC)

On estime qu’il y a 5 millions de NAC sur le territoire français, soit 10% des animaux de compagnie présents dans nos foyers !

L’appellation Nouveaux Animaux de Compagnie (NAC) regroupe tous les animaux d’agrément n’étant ni des chiens ni des chats.

Il peut s’agir :

  • de rongeurs et de carnivores, comme les lapins, les hamsters et les furets 🐰
  • d’oiseaux, comme les perruches et autres perroquets 🐦
  • de reptiles, comme les serpents, les lézards et les tortues 🐍
  • d’amphibiens, comme les grenouilles et les axolotls 🐸
  • de poissons, comme les poissons rouges et les carpes koï 🐠
  • d’arthropodes, comme les araignées et les scorpions 🕷️
  • de primates, comme les sapajous et les macaques 🐒
  • de mollusques, comme les escargots 🐌

Les précautions particulières à prendre avec les NAC

Avant d’adopter votre Nouvel Animal de Compagnie, vous devez prendre en considération plusieurs éléments comme la compatibilité de leur mode de vie avec le vôtre : rythme, alimentation, espace de vie, etc.

Bien choisir son animal « insolite »

Tenez bien compte des spécificités de votre futur NAC :

  • certains animaux sont essentiellement nocturnes, et donc difficiles à observer de jour (comme le chinchilla)
  • certains serpents requièrent un grand espace bunkérisé avec double sas, des équipements particuliers et des proies vivantes
  • certains NAC peuvent vivre plusieurs dizaines d’années, voire jusqu’à 100 ans pour certaines tortues
  • les prix peuvent varier de 10 € pour un rat, à plusieurs milliers d’euros pour certains reptiles…

Optez pour une animalerie reconnue

Tournez-vous vers une animalerie reconnue pour adopter votre NAC. Vous serez ainsi certain d’avoir affaire à une espèce autorisée, avec une traçabilité fiable, et vous bénéficierez certainement de conseils adaptés.

Attention aux zoonoses
  • Certains NAC peuvent transmettre des maladies à l’homme (et inversement) : on parle alors de zoonoses. Parmi ces maladies infectieuses ou parasitaires et autres mycoses, citons notamment…
  • la rage, via les carnivores (ex : furet)
  • la salmonellose, via les reptiles, les oiseaux ou les rongeurs
  • la gale, via les acariens portés par un mammifère ou un oiseau
  • la leptospirose, généralement via les rongeurs, etc.
  • Mieux vaut donc faire examiner votre animal par un vétérinaire dès son acquisition. Veillez également à respecter les règles d’hygiène ordinaires (vous laver les mains après avoir manipulé un animal, désinfecter la plaie en cas de morsure ou griffure, etc.).
perroquet ara domestique

Ai-je besoin d’une autorisation pour détenir un NAC ?

1. Les animaux considérés comme domestiques

Vous n’avez besoin d’aucune autorisation pour les animaux habituellement considérés comme domestiques :

2. Les espèces sauvages relativement courantes

Pour d’autres animaux moins ordinaires (qui demeurent néanmoins connus et ne sont pas trop difficiles à élever) tels que :

  • les pythons,
  • rainettes de Cuba,
  • iguanes verts
  • ou encore perroquets Gris du Gabon

Vous devez obligatoirement formuler une demande d’autorisation de détention au préfet du département du lieu d’habitation de l’animal, par lettre recommandée avec avis de réception (formulaire CERFA n°12447*01).

Aucun refus ne vous est opposé dans les 2 mois suivant la date de réception du courrier ? Alors la détention de l’animal est validée. Vous devrez toutefois renouveler votre demande en cas de déménagement.

3. Les animaux sauvages réservés aux éleveurs

La détention de certains animaux sauvages (éléphants, crocodiles, hérissons, araignées veuves noires…), est par ailleurs autorisée uniquement pour les éleveurs en possession :

  • d’un certificat de capacité
  • et d’une autorisation préfectorale d’ouverture d’établissement.

Sans les autorisations nécessaires, vous risquez 1 an de prison et 15 000 € d’amende.

NAC et responsabilité civile : que dit la loi ?
  • Aucune loi ne vous oblige à souscrire à une Responsabilité Civile (RC) pour un NAC. Une RC peut néanmoins vous éviter des désagréments financiers…
  • Si votre furet ou votre boa vient à mordre un tiers, par exemple, et que ce dernier réclame de lourdes indemnités, la responsabilité civile prendra en charge tout ou partie de ces frais.
  • Bien entendu, le risque de causer des dommages à autrui est beaucoup moins grand avec un lapin ou un chinchilla.
  • Vous pouvez souscrire à une RC seule ou la compter dans votre assurance habitation.

Assurances NAC : les mutuelles santé dédiées aux Nouveaux Animaux de Compagnie

Certains NAC ont malheureusement la santé fragile et ont donc besoin de soins réguliers. Par ailleurs, certains d’entre eux étant plus rares, leurs pathologies sont également moins connues. Leurs traitements risquent donc d’être plus coûteux. Grâce à une assurance pour NAC, il est toutefois possible de soigner votre compagnon tout en limitant les frais vétérinaires.

Le principe de l’assurance NAC

Heureusement, des mutuelles santé spéciales ont été créées pour offrir une couverture santé aux animaux. Et certaines assurances sont dédiées aux NAC.

Le principe ?

En souscrivant une assurance NAC, et contre le versement d’une cotisation mensuelle ou annuelle, vos frais vétérinaires sont partiellement ou totalement pris en charge.

Pour être remboursés, les soins doivent impérativement être réalisés par un vétérinaire agréé.

Les animaux qu’il est possible de couvrir avec une assurance NAC

Pour commencer, les assurances santé NAC s’adressent principalement aux animaux suivants :

  • lapins
  • furets
  • cochons d’Inde
  • chinchillas
  • perroquets

Attention : les Nouveaux Animaux de Compagnie dits exotiques peuvent être plus difficiles à couvrir.

Quels soins sont pris en charge par une assurance pour animaux ?
  • Côté soins, en fonction des garanties proposées par le contrat, une assurance pour NAC pourra rembourser :
  • les consultations vétérinaires
  • la chirurgie
  • les radios
  • les médicaments et les vaccins
  • la stérilisation ou la castration
  • ou encore la sérologie.
assurance santé NAC furet docteur

Pourquoi mon lapin, furet, perroquet… aurait besoin d’une assurance NAC ?

Mutuelle santé pour lapin

Une mutuelle santé vous permet de soigner plus régulièrement votre lapin domestique et d’allonger ainsi son espérance de vie. Celui-ci peut en effet souffrir de parasites, contracter des maladies respiratoires ou avoir des problèmes de dents qui l’handicapent pour se nourrir.

Vous pouvez souscrire à une mutuelle santé pour lapin jusqu’à ses 7 ans.

Passé ce délai, un lapin de compagnie commence à courir trop de risques et n’est généralement plus assurable.

Assurance NAC : couvrez votre furet

À l’instar des chats, les furets ont longtemps été utilisés pour chasser les souris et les rats des habitations. Ils peuvent d’ailleurs attraper des maladies propagées par ces animaux sauvages (comme la mycobactériose).

Ils peuvent aussi être blessés lors de leurs sorties (chute, voiture…).

Sachez enfin que le furet a l’estomac particulièrement sensible.

Comme pour le lapin, une assurance pour furet vous soulagera dans vos dépenses de santé récurrentes.

Protégez votre cochon d’Inde ou votre chinchilla grâce à une mutuelle NAC

Bien qu’il risque moins d’escalader des arbres ou de croiser des voitures, le cochon d’Inde ou cobaye est lui aussi un animal plutôt fragile : parasites, accidents domestiques

Le chinchilla est quant à lui sujet à des maladies de peau (teigne, gale…) ou liées à la reproduction (fausse couche, mammite…).

Mieux vaut donc prendre les devants pour éviter les frais.

Optez pour une assurance santé spéciale cochon d’Inde ou spéciale chinchilla pour vous faire rembourser les analyses, soins préventifs, traitements et actes chirurgicaux nécessaires.

Assurance NAC spéciale perroquet : perruches, aras…

Passons à présent aux perroquets domestiques.

Les perruches, aras et autres espèces de perroquets sont sensibles à de nombreux parasites (comme le pou rouge) et à quelques virus (notamment le « virus de Pacheco », le « virus du bec et des plumes », et le « polyomavirus »).

Ne vous procurez pas un perroquet si vous ne pouvez pas lui offrir un environnement dans lequel il peut s’épanouir, à savoir voler. Rester enfermé engendre souvent des problèmes mentaux et diminue drastiquement son espérance de vie.

Mieux vaut également lui dédier une assurance santé afin de lui offrir un meilleur confort de vie et vous faire rembourser ses consultations vétérinaires, injections antiparasitaires, etc.

Comment trouver l’assurance NAC idéale pour couvrir votre animal ?

Identifier une assurance NAC pas chère, avec de bonnes garanties

Alors comment identifier la meilleure assurance NAC pour votre furet, votre perruche ou votre cochon d’Inde, au milieu de toutes les offres disponibles ?

Notre conseil : trouvez un équilibre entre un tarif intéressant et des garanties de qualité, adaptées à votre animal et à son environnement. Gardez également un oeil sur le taux de remboursement, la franchise, le délai de carence, les exclusions de garantie et le plafond annuel figurant dans le devis. Vous serez alors certain d’être correctement pris en charge. Le moyen le plus simple d’y parvenir est d’utiliser un comparateur d’assurances NAC.

Combien coûte une assurance NAC ?
  • Le prix d’une mutuelle pour Nouvel Animal de Compagnie dépend de la robustesse de l’espèce et des caractéristiques de votre compagnon à poils, à plumes ou à écailles.
  • Vous pouvez trouver des assurances santé à…
  • 5 € par mois pour un poisson rouge
  • 9 € par mois pour un lapin
  • 18 € par mois pour un perroquet
  • 50 € par mois pour un python, etc.

Le plus simple : comparez gratuitement les assurances NAC

Pour identifier la bonne assurance NAC au meilleur prix, vous avez tout intérêt à confronter les offres sur un comparateur d’assurance.

Gratuit, simple à utiliser et sans engagement, notre comparateur vous permet de connaître les couvertures optimales (peu coûteuses et sur mesure) pour protéger ce petit compagnon dont vous êtes si complice. Et ce, en quelques clics seulement.

Vous restez ensuite totalement libre de souscrire ou non à l’une des assurances sélectionnées.

Nos engagements
image de reassurance
14 ans d'expérience

Pionnier de la comparaison d’assurances
Plus de 10 millions d'utilisateurs

image de reassurance
+ de 60 partenaires

Près de 800 offres comparées sur 9 produits
d'assurance (santé, auto, animaux ...)

image de reassurance
1 interface unique

Demande de devis, demande de rappel
et souscription depuis notre comparateur