img
Assurance habitation Publié le par Emilie

Assurance habitation : en cas d’absence prolongée, attention à la clause d’inhabitation

Suite à l’annonce du confinement, de nombreux Français ont pris la décision de quitter leurs deux pièces en ville pour se réfugier à la campagne pour les semaines à venir. Néanmoins, votre logement est-il toujours couvert si vous vous absentez sur de longues périodes ? Car l’assurance habitation protège votre domicile… mais pas en toutes circonstances. Certains contrats MRH peuvent en effet inclure une clause d’inhabitation.

En clair, si un sinistre survient alors que vous êtes absent de votre logement depuis plusieurs semaines, l’assureur peut refuser de vous indemniser ou ne prendre en charge qu’une partie du sinistre. Les compagnies d’assurances considèrent en effet que laisser un logement vacant aggrave les risques.

Cette période est généralement comprise entre 30 et 90 jours. La clause d’inhabitation précise ainsi le nombre de jours d’absence au-delà duquel les conditions générales du contrat ne s’appliquent plus ou seulement de façon partielle.

Pensez à consulter votre contrat pour vérifier ce point.

Lire l’article sur MoneyVox >>

Nos engagements