Assurance habitation : tout savoir sur la garantie bris de glace

La garantie bris de glace fait partie des garanties de base de l’assurance Multirisque habitation. Contrairement à ce que beaucoup peuvent penser, elle ne s’applique pas que dans le cadre de l’assurance auto. Si cette garantie couvre un bon nombre de supports (fenêtres, vitres, miroirs…), d’autres ne pourront pas faire l’objet d’une indemnisation. Nous vous informons sur cette garantie peu connue des assurés et sur la façon de demander une prise en charge.

Trouvez votre assurance multirisque habitation

  • Plus de 40 offres comparées
  • Jusqu’à 156€ d’économies en moyenne
Devis gratuits

L’assurance habitation propose plusieurs garanties de base. Celles-ci vont de la couverture en cas d’incendie, en cas de catastrophe naturelle, en passant par le bris de glace. Les locataires et propriétaires assurés connaissent peu cette option. Ils pensent que le bris de glace n’est valable que dans le cadre d’une assurance auto. Pourtant, une fenêtre cassée à remplacer peut vite arriver et représenter un budget conséquent. Faisons le point sur le fonctionnement de la garantie bris de glace de l’assurance habitation et sur ce qu’elle comporte.

Contrat Multirisque habitation : le bris de glace inclus

Sachez que la garantie bris de glace fait partie intégrante de votre contrat d’assurance multirisque habitation. Veillez cependant à vérifier sa présence avant de signer le contrat car le remplacement d’une porte ou d’une fenêtre peut vite chiffrer. Si tel est le cas, vous serez normalement couvert pour la casse ou les fissures sur les supports suivants : miroirs, fenêtres, vitres et baies vitrées, velux, porte en verre, parois de balcons ou terrasses, mobilier en verre et plaques vitrocéramiques.

Si vous possédez un aquarium ou un vivarium. Toutes les assurances habitation ne prennent pas en charge ces installations. Nous vous recommandons de vous assurer de leur couverture en cas de casse ou de fissures et de souscrire à une option dédiée pour ces derniers. Cette recommandation d’autant plus importante pour les très grandes installations.

Bris de glace : comment demander la prise en charge ?

Le calcul de l’indemnisation en fonction de la formule que vous souscrirez auprès de votre assurance habitation. Il vous faudra avant toute chose constater les dégâts et en informer ensuite votre assureur sous deux jours ouvrés. Cette déclaration partira par lettre recommandée avec accusé de réception (LRAR). D’un contrat à l’autre, le délai de 48 heures peut varier. Veillez à vérifier cela dans votre contrat.

Une fois que vous avez fait les démarches pour prévenir dans les temps et dans les règles votre assureur habitation. Il vous faudra faire appel à un professionnel qui fera les réparations liées au sinistre déclaré. Vous serez dans l’obligation de faire appel à un prestataire qui est en mesure de facturer. C’est cette facture qui vous garantira le remboursement de la part de l’assurance.

Nos engagements