5 choses à savoir sur la Garantie des Accidents de la Vie (GAV)

Publié par , le . Temps de lecture : 3 minutes.

Selon la Fédération Française des Assureur (FFA), environ 4,7 millions de contrats de Garantie des Accidents de la vie étaient en cours début 2016. Créée en 2001, cette garantie progresse d’année en année mais que garantit-elle exactement ? À qui est-elle destinée et à quel prix ? Autant de questions auxquelles Hyperassur répond.

1. Qu’est-ce que la Garantie des Accidents de la Vie ?

La Garantie des Accidents de la Vie (ou GAV) est un contrat de prévoyance qui permet de percevoir une indemnisation rapide en cas d’accident de la vie privée grave. Autrement dit, la GAV couvrira le souscripteur contre les conséquences économiques et financières d’accidents comme un déficit fonctionnel permanent, un préjudice esthétique permanent suite à un accident couvert par le contrat ou même en cas de décès (et dans ce cas, ce seront les bénéficiaires qui percevront l’indemnisation).

Cette indemnisation vise à réparer, ou du moins à atténuer, le préjudice physique mais surtout les conséquences sur la vie personnelle, professionnelle, matérielle et familiale de la victime. Le montant accordé et au minimum d’un million d’euros (variable en fonction des situations) et peut par exemple permettre d’adapter son logement ou sa voiture à sa nouvelle situation, de payer une aide à domicile ou encore de contribuer à la perte de salaire due à l’incapacité de travailler.

Mais pour en bénéficier, il faut que l’atteinte à l’intégrité physique ou psychique soit supérieure ou égale au seuil minimum déterminé par l’assureur (10% d’incapacité en général).
Comme précisé ci-dessus, ce contrat garantit les accidents de la vie privée (les chutes, intoxications…), mais aussi les catastrophes naturelles et technologiques, les accidents médicaux ou dus à des attentats ou des agressions. Il s’agit avant tout de se protéger en cas d’événement grave et causant des dommages physiques importants.

La Garantie des Accidents de la Vie est un contrat qui permet de prendre en charge tous les accidents de la vie privée, elle intervient là où ne peuvent intervenir les assurances auto ou habitation. Cependant, si la GAV peut faire l’objet d’un contrat à part entière, elle est souvent proposée en option d’un contrat d’assurance habitation.

2. À qui s’adresse-t-elle ?

La Garantie des Accidents de la Vie concerne tout le monde dans la mesure où un accident de la vie privée peut arriver à n’importe qui. Ce type de contrat peut s’adapter pour couvrir soit une seule personne, soit un couple ou même une famille. Dans ce dernier cas une seule personne souscrit le contrat en déclarant les membres de sa famille qu’il souhaite assurer avec lui (conjoint(e) et enfants à charge).

3. Quels en sont les avantages ?

Ce type d’assurance comprend de nombreux avantages, par exemple il y a indemnisation même si la responsabilité est inconnue. C’est-à-dire que l’assuré sera couvert s’il se fait du mal tout seul (accidentellement bien sûr) et qu’il n’y a personne contre qui se retourner.

Un autre avantage de la Garantie des Accidents de la Vie est son étendue géographique. En effet, la validité du contrat s’étend sur tout le territoire français ainsi que dans tous les pays membres de l’Union Européenne y compris la Suisse, la Norvège, l’Islande, le Vatican, Monaco et Andorre. De plus, l’assuré est également couvert en cas de dommages survenus dans le reste du monde pour les voyages n’excédant pas une durée de trois mois. Cette garantie peut s’étendre à un an pour les enfants qui partent faire leurs études à l’étranger ou dans le cadre d’un stage d’étude.

4. Quels sont les limites du contrat ?

Comme tous les contrats, celui-ci a aussi ses limites. Par exemple, la plupart des assureurs fixent un âge limite de souscription plus ou moins égal à 65 ans car ils considèrent que les personnes plus âgées constituent un risque plus élevé d’accident. De même, les accidents de la route et les accidents du travail font partie des exclusions car ils sont pris en charge par des assurances spécifiques.

Tous les contrats prévoient également un seuil minimum de déclenchement de la garantie. En général, elle se déclenche si l’atteinte à l’intégrité physique ou psychique (AIPP) est à plus de 10%. Chez certains assureurs, ce seuil est fixé à 5% mais dans tous les cas, il ne pourra atteindre plus de 30%.

5. Quel en est le coût d’une Garantie des Accidents de la Vie ?

Le coût d’une assurance Garantie des Accidents de la Vie n’est pas parmi les plus élevés. En effet, en moyenne il varie entre 8 et 20 euros par mois pour une personne seule. Pour un couple, le prix augmentera légèrement en oscillant entre 9 et 22 euros par mois et pour une famille, cela pourra s’élever jusqu’à une trentaine d’euros. Le choix de tel ou tel contrat ne se fait donc pas sur le prix mais plutôt sur le montant de l’indemnisation minimum et surtout sur le pourcentage à partir duquel la garantie se déclenchera. En effet, si la plupart des contrats déclenchent la garantie à partir de 10% d’incapacité, d’autres sont à 5%.

Par ailleurs, les indemnisations peuvent s’élever à un ou deux millions d’euros mais tous les accidents sont étudiés au cas par cas afin que les réparations financières correspondent au mieux au préjudice réellement subi.

Parce que l’automobile est un produit majeur de l’assurance, il est tout à fait normal de retrouver sur Hyperassur un journaliste spécialisée comme Alexandre. Depuis une quinzaine d’années, il contribue à de nombreux titres auto et hight-tech, et présente même une émission dédiée à l’automobile (Le Garage – OuatchTV).

Suivez-nous