img
Assurance Auto Mis à jour le par

Voiture électrique : le bon moment pour se lancer ?

Depuis plusieurs mois, le gouvernement met en place des aides financières pour verdir le parc automobile français et encourager les conducteurs à se tourner vers des véhicules moins polluants. Afin de soutenir la filière automobile, l’État a décidé de prolonger les barèmes actuellement en vigueur du bonus écologique et de la prime à la conversion. Ces aides à l’achat conduisent de nombreux Français à sauter le pas. Mais acheter une voiture électrique représente-t-il un pari gagnant pour les conducteurs ?

Mise au point avec Emmanuel Poyatos, Dirigeant de la société de courtage Mieux Assuré et partenaire d’Hyperassur.

Jusqu’à 7000€ de bonus écologique pour l’achat d’une voiture électrique

Suite au premier confinement, le gouvernement avait revu à la hausse le montant des aides pour l’achat d’un véhicule « propre ». Cette revalorisation devait se terminer le 1er janvier 2021.

Bonne nouvelle : les Français pourront bénéficier de ce soutien financier jusqu’au 30 juin 2021.

  • Bonus écologique :
  • Prime à la conversion :

Cumulable avec le bonus écologique, la prime à la conversion s’adresse aux particuliers qui souhaitent se débarrasser de leur ancien véhicule (diesel ou essence) et en acheter un moins polluant. Le montant de l’aide accordée dépend du revenu fiscal de référence ainsi que du véhicule concerné.

Le coût de l’assurance auto peut être divisé par deux

Des cotisations moins élevées en raison du risque d’accident plus faible

L’assurance auto d’un véhicule électrique coûte entre 5 et 50% moins cher que celle d’une voiture classique. La principale raison : un risque d’accident moins élevé pour les conducteurs d’une voiture électrique, utilisée surtout en ville et pour des trajets courts.

« Les Français achètent souvent une voiture électrique en complément d’une voiture thermique. Il s’agit donc davantage d’un véhicule d’appoint », explique Emmanuel Poyatos.

« Plus on utilise son véhicule, plus la probabilité d’avoir un sinistre est importante. Comme les conducteurs de voitures électriques utilisent moins leur véhicule, les assureurs minorent le risque d’accident. Cela explique en partie le fait que la prime d’assurance auto soit moins élevée » poursuit-il.

Des garanties adaptées aux véhicules électriques

Si la voiture électrique séduit de nombreux Français, elle reste marginale par rapport à l’ensemble du parc automobile. Néanmoins, il existe des offres d’assurance auto dont les garanties ont été adaptées pour répondre aux spécificités d’une voiture électrique.

« Les assureurs ont travaillé sur leur capacité à orienter efficacement les véhicules électriques sinistrés vers des garages adaptés. Une voiture électrique qui tombe en panne ne peut pas être réparée dans un garage classique » précise le Dirigeant de Mieux Assuré.

« En cas de sinistre, l’assureur doit aussi être en mesure de faire une double indemnisation. Par exemple, sur une Renault Zoé, la batterie est en location. Il faut donc indemniser le propriétaire du véhicule ainsi que le propriétaire de la batterie » ajoute-t-il.  

Votre assurance auto doit donc intégrer des garanties capables de couvrir les risques pesant sur un véhicule électrique, par exemple :

  • Assistance 0 km en cas de panne
  • Couverture de la batterie en cas d’accident
  • Protection contre le vol…

L’assurance tous risques, recommandée pour un véhicule électrique neuf 

Qu’il s’agisse d’un véhicule thermique ou électrique, le propriétaire a l’obligation de souscrire a minima une garantie responsabilité civile. Cependant, en cas de sinistre, le conducteur et son véhicule ne seront guère protégés.

Vous venez d’acheter un véhicule électrique neuf ou récent ? En raison de son prix élevé, mieux vaut privilégier une formule tous risques disposant des garanties nécessaires pour couvrir votre voiture électrique.

Passer au vert : le moyen de faire des économies sur le long terme  

Si le prix d’achat d’un véhicule électrique est souvent plus élevé que son équivalent thermique, une voiture électrique se révèle cependant plus rentable sur le long terme… 

  • Consommation d’énergie moindre : parcourir 100 km vous coûtera en moyenne 2€, soit environ 5 fois moins cher que pour un véhicule thermique.
  • Frais d’entretien quasi-nuls : pas de vidange, pas de bougies à remplacer, pas d’embrayage… Vous pouvez diviser les coûts d’entretien par deux la première année par rapport à un modèle classique.
  • Assurance auto moins chère 
  • Aides gouvernementales

Outre ces avantages financiers, les conducteurs de véhicules électriques s’accordent à dire que le confort de conduite est largement supérieur à une voiture thermique.

Conclusion : tous les voyants sont au vert pour passer à l’électrique !

Nos engagements