Quelles différences entre l’assurance PNO et l’assurance propriétaire bailleur ?

Trouvez votre assurance multirisque habitation

  • Plus de 40 offres comparées
  • Jusqu’à 156€ d’économies en moyenne
Devis gratuits
assurance pno et assurance proprietaire bailleur
Publié le par Emilie

Être propriétaire ne veut pas forcément dire être l’occupant des lieux. Si certains choisissent de louer leur propriété en leur absence, d’autres, sans être bailleur, décident simplement de ne pas l’occuper pour diverses raisons. Habité ou non, votre logement peut subir les intempéries, le vandalisme ou tout autre incident qui pourrait l’endommager plus ou moins gravement. Il est donc essentiel d’être assuré afin d’éviter les mauvaises surprises. Pour les propriétaires qui n’habitent pas leur logement, plusieurs formules d’assurance existent. Parmi elles : l’assurance propriétaire non occupant (PNO) et l’assurance propriétaire bailleur. Quelles sont les différences ? Et quelle formule est la plus adaptée à votre cas ?

L’assurance PNO ou propriétaire non occupant

Vous êtes propriétaire et n’habitez pas dans votre logement ? Plusieurs raisons peuvent l’expliquer :

  • vous le louez,
  • le prêtez,
  • ou bien le laissez vacant pour X raisons.

Quand il est loué, votre locataire est dans l’obligation de souscrire une assurance habitation pour couvrir les éventuels dommages qui peuvent survenir. Mais, sans habitant, votre logement se retrouve sans protection. Un contrat d’assurance PNO est alors idéal pour protéger le logement des propriétaires non occupants.

Souscrire une assurance de ce type vous protège dans plusieurs cas de figure :

  • Premièrement, dans le cas où un sinistre adviendrait entre deux locations.
  • Deuxièmement, dans le cas où votre locataire n’a pas souscrit d’assurance habitation ou si celle-ci ne couvre pas les dommages engendrés. En effet, si votre locataire ne peut pas subvenir à la remise en état du logement, ce sera à vous d’en assumer les frais.

Il est donc important d’être couvert pour ne pas piocher l’argent dans vos économies personnelles.

Pourquoi l’assurance PNO est obligatoire en copropriété ?

En copropriété, plusieurs assurances entrent en jeu en cas de sinistre…

  • Si votre appartement est endommagé et que le sinistre provient des parties communes, alors ce sera à l’assurance de la copropriété de prendre en charge les éventuels frais.
  • Si celui-ci provient d’un appartement voisin alors ce sera au locataire ou au propriétaire dudit logement de faire appel à son assureur.
  • Par contre, si le sinistre vient de votre appartement et que celui-ci est inoccupé, vous devez être en mesure de prendre en charge les réparations à effectuer.

Pourquoi souscrire une assurance si je n’occupe pas mon logement ?

Un tuyau d’eau qui casse, un incident électrique ou encore une catastrophe naturelle ? Ces événements n’arrivent pas qu’aux autres.

En tant que bailleur, votre logement est une source de revenus. Non assuré, il pourrait vite devenir une grosse source de dépenses. L’assurances PNO (propriétaires non occupants) offre les mêmes garanties qu’une assurance multirisque habitation. Elle vient en complément de l’assurance souscrite par vos locataires.

Pour une somme raisonnable – déductible de vos revenus fonciers qui plus est – vous protégez votre habitation et votre source de revenus.

Compléter son assurance PNO avec une assurance propriétaire bailleur

Les limites de l’assurance propriétaire non-occupant

En tant que propriétaire bailleur, votre bien est dédié à la location. Cet investissement sur le long terme a souvent pour but de préparer votre avenir et d’avoir un revenu financier régulier. Vous ne voudriez pas que cet investissement se transforme en gouffre financier, n’est-ce pas ?

Pour vous en assurer, il est essentiel que vous soyez correctement protégé face aux aléas de la vie de bailleur. Être bailleur vous soumet à certaines obligations mais vous confère également des droits. Notamment quand il s’agit de la perception de vos loyers.

L’assurance PNO possède des garanties de base telles que :

  • la responsabilité civile,
  • la garantie des biens immobiliers,
  • ou les litiges entre voisins.

Néanmoins, elle ne couvre généralement pas la perte de revenus suite au manquement de vos locataires.

Pour vous assurer d’avoir un revenu financier stable, il peut être judicieux de souscrire des garanties plus complètes. S’il est possible d’ajouter cette option dans votre contrat PNO, des assurances dédiées aux loyers impayés existent. Elles vous offrent une indemnisation plus large, plus rapide et vous permet d’être plus souple quant au choix de vos locataires.

L’intérêt d’une assurance pour propriétaire bailleur

L’assurance pour propriétaire bailleur est essentielle pour venir renforcer – voire suppléer – celle de votre locataire. En effet, il n’est pas rare que les habitants en location optent pour l’assurance habitation la moins chère. Si celle-ci couvre les risques électriques et les fuites d’eau, elle ne prendra probablement pas en charge d’autres sinistres moins communs. Par exemple, ceux liés à une catastrophe naturelle. Si ni le locataire, ni vous, ne possédez d’assurance habitation complète, les frais de remise en état seront à votre charge.

De plus, renforcer votre protection est parfois essentiel quand votre bien possède des installations peu communes comme :

  • un sauna,
  • une piscine,
  • ou encore une salle de sport.

En effet, rares sont les assurances habitation pour locataire qui prennent en compte ce type d’équipement. Pour être assuré (et rassuré) en cas de dommages accidentels ou de vandalisme, il est souvent nécessaire que le propriétaire souscrive des garanties dédiées.

Nos engagements