Bailleurs : comprendre la Garantie des Risques Locatifs (GRL)

Découvrez quelle est la meilleure assurance habitation en 2024 et économisez sur votre contrat.

Devis gratuits Devis gratuits
comparateur
4,1 sur 5
starsstarsstarsstarsstars
starsstarsstarsstarsstars
4,1 sur 5

Vous êtes propriétaire et vous songez à mettre votre bien immobilier en location ? Vous avez donc peut-être déjà entendu parler de la Garantie des Risques Locatifs. Si tel n’est pas le cas, le moment est venu de vous renseigner car celle-ci pourra vous être d’un grand renfort en cas de loyers impayés. Hyperassur fait le point pour vous sur les spécificités de cette garantie, autrement nommée GRL.

La Garantie des Risques Locatifs pour se prémunir contre les loyers impayés

La Garantie des Risques Locatifs ou GRL sert avant tout à protéger les propriétaires qui font le choix de louer leurs logements inoccupés contre les loyers impayés. En effet, de nombreux propriétaires, par crainte de louer à de mauvais payeurs, ont tout simplement pris la décision de ne plus louer leurs biens afin de ne pas perdre d’argent. Cette initiative de l’Etat et d’Action logement répond donc à cette crainte et encourage les propriétaires à devenir bailleurs afin de garantir l’accès au logement à tous mais aussi de protéger les propriétaires.

La GRL est une garantie des risques locatifs qui offre aux propriétaires des garanties complémentaires dans le cas où les locataires ne satisferaient pas aux critères courants de solvabilité. C’est donc le propriétaire qui en fait la demande mais il arrive aussi parfois que le locataire lui-même le lui suggère par anticipation dès qu’il a connaissance d’un changement de sa situation.

Cependant, c’est bel et bien le propriétaire qui souscrit à la garantie risques locatifs en début ou en cours de bail. Ceci, à deux conditions que nous détaillons ci-dessous.

Les conditions pour souscrire une Garantie des Risques Locatifs

En effet, deux conditions doivent être réunies afin que la souscription à la GRL soit envisageable :

  • le loyer mensuel et ses charges ne doivent pas dépasser les 2 000 euros
  • le montant du loyer et de ses charges doit être inférieur ou égal à 50% des revenus du locataire.

La Garantie des Risques Locatifs couvre totalement les risques d’impayés de loyers sur toute la durée du bail si les deux conditions ci-dessus sont respectées. Elle n’impose pas de caution au locataire et le protège pour un maintien maximum dans le logement. Elle intervient effectivement si le locataire voit ses revenus chuter considérablement et si ce dernier n’est alors plus en mesure de payer son loyer.

Cette garantie est ainsi une alternative très intéressante et rassurante pour tout propriétaire qui envisage de louer son bien.

Mise à jour le
Emilie Rapoport est l'auteur de cette page

Rédactrice depuis plusieurs années, Emilie a développé une expertise en assurance, notamment auto et santé.