Remboursement Sécurité sociale : comment diminuer le reste à charge ?

Reste à charge

Il nous est déjà tous arrivé de nous rendre chez le médecin, pour un problème de santé ou pour un rendez-vous de routine. Et souvent, on se rend compte que le remboursement d’une consultation chez un généraliste n’est pas complet, le coût de celle-ci étant parfois plus élevé que le montant remboursé par la Sécurité sociale. La différence qui doit être payée est à votre charge.

C’est justement ce que l’on va appeller le reste à charge. Ces dépassements peuvent rapidement tenir une grande place dans votre budget santé mensuel, surtout si vous avez plusieurs enfants à votre charge ou si vous avez des problèmes de santé récurrents. Alors découvrez nos conseils pour limiter la part de dépense de santé qu’il reste à payer.


Faire baisser le reste à charge : prendre une assurance santé

L’assurance santé va vous permettre de réduire le reste à charge, plus ou moins efficacement en fonction du contrat auquel vous allez souscrire. En général, vous devrez attendre que la Sécurité sociale vous ait remboursé sa part pour ensuite transmettre le bordereau de remboursement et la feuille de soin à votre assurance santé, afin de recevoir votre remboursement complémentaire. Vous pouvez également être remboursé par télétransmission si votre assurance santé fait partie du système Noémie.

Lorsque vous prenez une assurance santé, c’est donc dans le but de réduire le reste à charge relatif à vos soins, déduction faite de vos mensualités bien entendu. Une complémentaire santé peut donc prendre en charge le « ticket modérateur » : il s’agit de la partie des dépenses de santé restante après intervention de la Sécurité sociale. Sachez que mis à part le ticket modérateur, vous devez généralement assumer la participation forfaitaire à 1€, les franchises médicales et les autres forfaits spécifiques.

Bien choisir son assurance santé

Tout l’enjeu est donc de bien choisir son assurance santé. D’une assurance santé à l’autre et à prestations égales, les tarifs peuvent énormément varier. De plus, elles ne proposent pas toutes les mêmes types de prestations, la même couverture pour les catégories de soins (dentaire, optique, hospitalisation), ainsi que les mêmes remboursements santé. Certaines assurances santé sont adaptées à des types de profils précis. Par exemple, elles peuvent être spécialisées dans la couverture santé des seniors ou des personnes atteintes de maladies chroniques.

Le conseil d’expert de Hyperassur

Il vous faudra donc vous pencher sur les offres les plus adaptées à vos besoins pour ensuite les comparer. Pour cela, n’hésitez pas à utiliser des comparateurs en ligne qui vous permettront de rapidement identifier quelle assurance santé propose les meilleures options en fonction de vos attentes et à un tarif attractif.

Suivez-nous