Le fibrosarcome du chat

Faites jouer la concurrence, comparez les formules de 9 assureurs : remboursements jusqu’à 100% !

Un chien Un chat
Devis gratuits
comparateur
4,1 sur 5
starsstarsstarsstarsstars
starsstarsstarsstarsstars
4,1 sur 5

Le fibrosarcome chez le chat est une maladie complexe, connu comme une forme de cancer relativement rare mais potentiellement grave. Le fibrosarcome touche les cellules responsables du tissu conjonctif et se manifeste par des tumeurs dures. Les premiers signes à surveiller sont donc l’apparition de bosses ou de plaies qui ne guérissent pas ainsi qu’un changement de comportement chez votre compagnon. Comme toute maladie féline, un diagnostic précoce permet d’améliorer les chances de guérison de votre animal. Parmi les traitements envisagés, le vétérinaire pourra vous proposer de la chirurgie ou de la radiothérapie, ce qui peut générer des frais vétérinaires importants. Une assurance chat pourra jouer un rôle crucial dans la couverture de ces dépenses imprévues.

Le fibrosarcome : un cancer sous-cutanée dangereux

C’est une maladie du chat domestique qu’on estime malheureusement, de plus en plus courante.
Le fibrosarcome est mortel s’il n’est pas traité dans les meilleurs délais. Il s’agit d’une tumeur sous-cutanée qui apparaît le plus fréquemment entre les omoplates du chat. Certains vaccins sont jugés pour être à l’origine de cette maladie .. notamment à cause de l’alumine qui compose la plupart des adjuvants des vaccins, bien que cela ne soit pas tout à fait prouvé pour le moment.

La tumeur se présente sous la forme d’une boule sous la peau du chat. Le vétérinaire devra enlever une partie pour déterminer s’il s’agit bien d’un fibrosarcome. Toutefois même si c’est le cas, il n’est pas systématique que le simple retrait de la tumeur suffise à la guérison du chat.

La tumeur est capable de récidiver en raison de la persistance des cellules malades qui continuent de se multiplier. Néanmoins il est rare que le fibrosarcome se métastase, c’est-à-dire qu’il se diffuse dans le reste du corps du chat, même si cela reste à surveiller.

Les traitements du fibrosarcome

En cas de récidive du fibrosarcome certaines techniques médicales ont pour objectif d’éliminer les cellules malades. Plusieurs procédés existent :

  • La radiothérapie qui permet de traiter localement le chat en diffusant des rayons
  • La curiethérapie qui met en contact direct des ondes radioactives avec la tumeur
  • La chimiothérapie qui lutte contre la métastase

Fibrosarcome du chat : les soins et les remboursements

Les tarifs de chacune de ces interventions sont conséquents. Les traitements vont de 300 à 1 000€ par séance selon les molécules utilisées et la taille de la tumeur …

C’est une maladie onéreuse qui demande un investissement complet de la part des propriétaires, notamment en raison des rendez-vous fréquents chez le vétérinaire. Par ailleurs toutes les cliniques ne pratiquent pas ces traitements qui demandent des équipements spécifiques.

Les vaccins sont-ils la cause du fibrosarcome du chat ?

La vaccination des animaux domestiques est plus que recommandée. Elle est même obligatoire en ce qui concerne notamment le vaccin contre la rage … Il existe une forte réglementation sur la possession d’un carnivore domestique. Grâce à un dispositif de puce électrique et aux suivis des vétérinaires, on est à même de déceler les causes d’une maladie du fibrosarcome.

Le cancer de la peau du chat est plus important chez le chat domestique depuis la systématisation des vaccins. C’est la raison pour laquelle certains n’hésitent pas à dire que c’est une cause directe.

Sur le banc des accusés : le vaccin lui-même et son adjuvant jugés toxiques pour l’animal, mais aussi les traumatismes que provoquent les injections à répétition sur le dos du chat.
Pour prévenir cette maladie vous avez le choix de demander une vaccination avec des solutions qui ne contiennent pas d’alumine. Tous les vaccins ne contiennent pas ce composant chimique. C’est la raison pour laquelle on inculpe plutôt le vaccin contre la leucose.

Dois-je tout de même vacciner mon chat ?
  • Les risques d’un cancer sont tout de même plus rares que les risques de maladies contre lesquels les vaccins luttent. La leucose, le typhus et le coryza ne sont pas rares chez les chats, ce sont des pathologies qui demandent des traitements quotidiens.
  • Le vaccin permet de protéger un chat, mais également son entourage. Les félins ayant tendance à se promener beaucoup en extérieur surtout à la campagne doivent être vaccinés pour prévenir les maladies provoquées au contact d’autres animaux. Par ailleurs, la vaccination des chats participe à la moindre diffusion de ces maladies.
  • Le fibrosarcome est une maladie grave qui doit être soignée à temps. Néanmoins, ce n’est pas la plus fréquente et la vaccination reste conseillée pour protéger la santé du chat.
Publié par Emilie - Mis à jour le