Préparer sa voiture à l’hiver

Obtenez des tarifs sur mesure en comparant jusqu’à 150 formules : découvrez les économies qui vous attendent dès aujourd’hui !

Votre voiture actuelle Une nouvelle voiture
Devis gratuits
comparateur
4,1 sur 5
starsstarsstarsstarsstars
starsstarsstarsstarsstars
4,1 sur 5

Les températures commencent à chuter, l’air se rafraîchit et votre voiture doit elle aussi se préparer à l’hiver ! Pour cela, mieux vaut ne pas attendre la neige car les dangers sont présents en amont et vous pourriez vous faire surprendre. Voici nos conseils pour appréhender la route en hiver, en toute sécurité.

Vérifier l’état de sa batterie

La batterie d’un véhicule se fragilise en hiver. Si vous avez un multimètre, il est intéressant de vérifier que votre batterie est en bon état de fonctionnement, c’est-à-dire qu’elle présente une intensité de 12.6 V.

Soyez vigilant et pensez à la remplacer (ou, du moins, à la recharger dans un premier temps) si l’intensité descend en dessous de 12 Volts. En effet, en cas de chute de température soudaine, une batterie fragilisée risque de tomber en panne.

Notre astuce en cas de stationnement prolongé en hiver : débrancher la batterie durant cette pause hivernale puis la recharger avant de la rebrancher. Vous préserverez ainsi ses capacités et éviterez la panne au moment de reprendre le volant !

Attention à l’usure des pneumatiques

L’état de vos pneumatiques est à vérifier tout au long de l’année, roue de secours comprise.

Guettez toute déformation, usure anormale ou craquelure qui indiquerait que les pneus sont à changer. Cette précaution vaut encore plus en hiver : en effet, les pneus usés en hiver sont plus dangereux qu’en été. Les distances de freinage sont augmentées sur une route mouillée, verglacée ou enneigée, et des pneus lisses ne garantissent plus l’adhérence nécessaire pour arrêter le véhicule rapidement.

Alors, pour parer aux situations d’urgence, mieux vaut ne pas attendre que les conditions climatiques se dégradent. Prenez rendez-vous chez un garagiste honnête pour changer vos pneus : les pavés de gomme ne doivent pas faire moins de 1.6 mm de haut selon la loi. Les témoins d’usure vous permettent d’ailleurs de le vérifier en un coup d’œil.

En hiver, il est même recommandé de mettre la limite à 4 mm, pour plus de sécurité.

Equiper sa voiture de pneus hiver

Si vous habitez en région montagneuse, vous voudrez sûrement opter pour des pneus hiver. Dans ce cas, n’attendez pas les premières neiges pour vous équiper ! Un pneu hiver est plus efficace qu’un pneu été dès que les températures descendent en dessous de 7°C, souvent dès le mois de novembre.

Notre conseil : alterner les pneus été et hiver est un bon investissement. Utilisés dans leur période adéquate, les pneus ont des performances et une durée de vie optimales !

Si vous habitez en zone tempérée et que vous vous rendez de temps à autre en montagne, pour les vacances d’hiver par exemple, des pneus toutes saisons peuvent suffire. Ces pneus sont un compromis entre un pneu été et un pneu hiver : ils garantissent votre sécurité et peuvent rouler toute l’année.

Dans ces deux cas, vous pouvez rouler dans les pays limitrophes où la règlementation des pneus hiver est plus rigoureuse. Il faut bien entendu les monter par 4 : Allopneus propose d’ailleurs un large choix de pneus hiver et toutes saisons, pour tous les véhicules et tous les budgets.

Les chaînes ou chaussettes de roue

Si vous comptez aller en montagne cet hiver, des chaînes de roue voire des chaussettes peuvent vous être utiles, en cas de fort enneigement sur les routes.

Les chaînes et chaussettes sont les équipements obligatoires indiqués par le panneau B26, sur certaines portions de route en montagne. Il est alors intéressant d’en avoir dans la voiture lors de vos voyages. Retrouvez d’ailleurs tous les conseils pour bien vous préparer aux longs trajets.

Penser au lave-glace antigel

Si vous entretenez vous-même votre voiture, faites attention à remplacer le liquide lave-glace été par un liquide lave-glace antigel. Dans le cas contraire, vous risqueriez d’endommager le système de pulvérisation.

Pour les matins glacés, vous pouvez compléter cet équipement d’une raclette à pare-brise et d’un gant (certaines raclettes sont déjà munies de gants !).

Remplacer les essuie-glaces défectueux

Vos essuie-glaces ont été mis à rude épreuve cet été : la chaleur les dessèchent et les rendent inefficaces par la suite. S’ils ne sont pas déjà usés, vous pouvez garder des balais neufs dans votre voiture afin de ne pas être surpris en cas de mauvais temps durant l’hiver.


Voiture givrée

Vérifier le niveau du liquide de refroidissement

Le liquide de refroidissement est important en été comme en hiver : en plus de refroidir votre moteur, il permet à l’eau présente dans le moteur de ne pas geler. Il est donc primordial d’en vérifier le niveau à cette saison.

Lubrifier les joints de portière

Les joints de portière sont faits de caoutchouc, qui risquent de se coller au métal des portières en cas de gel.

C’est pourquoi il vaut mieux les lubrifier avant que les températures soient négatives afin d’éviter d’avoir à forcer pour ouvrir sa voiture et de fragiliser ainsi les joints.

Publié par Emilie - Mis à jour le