Habitation : Diagnostic Performance Énergie (DPE), pour qui et pourquoi ?

Publié par , le . Temps de lecture : 1 minute.

Les deux volets du diagnostic énergétique

Il est réalisé à partir d’un logiciel dédié à cet effet. Il comprend deux volets bien distincts qui sont matérialisés par des étiquettes :

  • L’étiquette énergie indique la consommation annuelle de l’appartement en matière énergétique. Celle-ci est évaluée à l’aide d’une échelle matérialisée par des indicateurs qui vont de A, pour une faible consommation, celle-ci devant être inférieure à 51 kilowattheures par m2 , jusqu’à la lettre G, qui symbolise une consommation très importante dépassant 450 kilowattheures par m2.
  • La deuxième étiquette concerne le climat, elle calcule l’impact annuel de la consommation sur les émissions de gaz à effet de serre avec des lettres, allant de A à G, A étant l’émission la plus faible.

Valable 10 ans, le DPE coûte en moyenne de 90 € à 200 € selon les habitations

Dans ce DPE, on retrouve plusieurs éléments comme les principales caractéristiques du bâtiment et de ses équipements : chauffage, air, eau. Pour chacun de ses équipements, la quantité d’énergie estimée ou réellement consommée et sa contrepartie financière, ainsi que l’évaluation de l’impact d’émissions de gaz à effet de serre et la quantité sont soigneusement évaluées. Il mesure également la quantité d’énergie renouvelable utilisée. Le bâtiment sera ensuite classé, soit en entier, soit en partie, avec le principe des deux étiquettes, énergie et climat.

La dernière partie de ce DPE met en avant les recommandations et notamment les travaux qui peuvent être faits afin d’améliorer la performance énergétique et de maitriser la consommation.

Enfin, une évaluation est remise qui permet d’avoir une idée du coût des travaux qui sont à envisager et de l’efficacité qu’ils pourraient avoir.

A l’origine journaliste spécialisé auto-moto, Damien évolue depuis 2013 dans l’univers de l’assurance. Une question sur un contrat, sur des garanties ou sur des remboursements… il met son expertise au service des internautes. Son objectif : que les assurés soient mieux protégés et deviennent des consommateurs avertis.

Suivez-nous