Plomberie : à quoi sert la recherche de fuite d’eau et comment être remboursé ?

Publié par , le . Temps de lecture : 1 minute.

Qu’est-ce qu’une recherche de fuite d’eau et pourquoi en faire une ?

Mieux vaut prévenir que guérir. Ce vieil adage s’applique parfaitement à la situation puisque la recherche de fuite d’eau sert en effet à prévenir un dégât des eaux en identifiant une fuite discrète. Parfois, le prestataire pourra effectuer cette recherche sans avoir à détériorer les murs. Mais en cas de dégât des eaux non expliqué chez votre voisin du dessous, le professionnel devra casser des murs pour faire son travail.

Cela peut faire peur et vous pouvez alors faire marche arrière car vous ne subissez pas vous-même l’éventualité d’un dégât des eaux. Cependant, le but de cette manœuvre est de déterminer la responsabilité de chacun et de prendre les devants afin d’être certain d’être bien couverts par les différentes assurances au moment venu. Il est possible que l’assurance de la copropriété doive finalement prendre les réparations à sa charge, par exemple, en cas d’origine de la fuite dans les parties communes.

Recherche de fuite d’eau : quel remboursement via mon assurance habitation ?

Faisons maintenant le point sur les différents remboursements possibles :

  • Si vous louez l’appartement à un locataire et que l’origine de la fuite se trouve dans les parties privatives, telles que le bac à douche ou l’évier de la cuisine, ce sera à votre locataire ou plutôt à sa Multirisque habitation de prendre en charge la recherche de la fuite et les éventuelles réparations. Attention, certains contrats d’assurance habitation ne prennent pas en charge la recherche de fuite. Si vous vivez dans votre appartement, vous avez les mêmes obligations que votre locataire.
  • Si l’origine de la fuite se trouve dans les canalisations, soit c’est à vous de prendre cela à votre charge, ou bien à votre assurance si vous en avez une, soit c’est à la copropriété de le faire en fonction de l’emplacement du tuyau dégradé.

Attention à toujours bien prévenir votre assurance, par déclaration via courrier recommandé avec accusé de réception, de toute fuite d’eau ou dégât des eaux. Si l’assurance estime que vous avez fait preuve de négligence et que votre déclaration tardive a entraîné des conséquences matérielles et des dégâts supplémentaires, votre assureur peut refuser de vous couvrir.

A l’origine journaliste spécialisé auto-moto, Damien évolue depuis 2013 dans l’univers de l’assurance. Une question sur un contrat, sur des garanties ou sur des remboursements… il met son expertise au service des internautes. Son objectif : que les assurés soient mieux protégés et deviennent des consommateurs avertis.

Suivez-nous