img
Assurance habitation Publié le par Emilie

Catastrophe naturelle : 10 jours pour déclarer les dégâts subis à l’assureur

Un nouvel arrêté, publié au Journal Officiel du 20 mars 2021, reconnaît l’état de catastrophe naturelle dans 9 communes. Parmi lesquelles : Comigne (Aude), Claret (Hérault) ou Petit-Tenquin (Moselle). En 2019, ces territoires avaient subi des mouvements de terrain différentiels, consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation des sols. Après constat de l’état de catastrophe naturelle, les victimes ont 10 jours pour déclarer les dégâts liés au sinistre à leur assureur

Ce délai de 10 jours court dès le lendemain de la publication et concerne les assurés des communes sinistrées. Passé ce délai, l’assuré ne pourra prétendre à aucune indemnisation. La demande de prise en charge doit s’accompagner d’une estimation des pertes subies. L’assureur évalue en effet les biens endommagés à partir des justificatifs joints au dossier (factures, photos…). 

Après expertise, la compagnie propose une indemnisation à l’assuré, qui devra toutefois s’acquitter d’une franchise. L’indemnisation est ensuite versée sous 3 mois.

Les personnes titulaires d’un contrat MRH (multirisques habitation) sont couvertes contre les risques de catastrophes naturelles.

Lire l’article sur Le Figaro >>

Nos engagements