Coût de l’assurance de prêt immobilier : comment l’évaluer ?

Cotisation assurance de prêt

Le coût de l’assurance de prêt immobilier représente une part importante du prix global d’un emprunt. Il dépend de plusieurs facteurs, et prend en compte le risque pris par l’assureur de devoir rembourser les mensualités de l’emprunteur, en cas de problèmes de santé ou de décès.

Je calcule le coût de mon assurance


Les facteurs qui impactent le prix de l’assurance de prêt

L’assureur tient compte de la situation personnelle de l’emprunteur établie selon une liste de critères. Si tous les voyants sont au vert, le tarif de l’assurance de prêt est moins élevé. Dès lors que l’un des critères aggrave un peu certains risques, le calcul de l’assurance et le taux d’assurance emprunteur s’orientent à la hausse.

  • L’âge de l’emprunteur

Pour un emprunteur jeune, les risques d’accident de santé sont considérés a priori comme moins importants.
Ainsi, un emprunteur de 30 ans se verra proposer une assurance autour de 0,40% du montant de son crédit, un taux auquel il faut ajouter environ 0,10% par tranche de 10 ans. Or pour un emprunteur de 60 ans, le taux d’assurance emprunteur sera plutôt de 0,70%.

  • La question du risque médical

La situation de santé actuelle et les antécédents médicaux entrent pour une part importante dans l’évaluation des risques de maladie ou d’accident. L’emprunteur remplit un questionnaire de santé permettant à l’assureur d’évaluer précisément ces risques.

  • Les questions portent généralement sur la consommation de tabac, le fait d’avoir une maladie chronique ou une allergie, de suivre un traitement médical, d’avoir subi des opérations ou d’importants problèmes de santé auparavant.
  • La situation familiale de l’emprunteur

Si l’emprunteur a un conjoint ou un compagnon avéré, l’assureur se renseignera sur la charge ou l’avantage qu’il représente pour l’emprunteur… S’il a un emploi et des revenus stables, alors il peut être co-emprunteur ou garantir le remboursement du crédit jusqu’à son terme. De plus, si l’emprunteur ou le couple emprunteur a des enfants, l’assureur évalue également leur charge financière sur la capacité d’emprunt.

  • La pratique d’un métier à risques

Lorsque l’emprunteur exerce un métier à risques, les risques d’accident sont plus importants que pour toute autre activité. Les dommages corporels consécutifs peuvent engendrer une invalidité provisoire ou définitive, qui elle-même entraîne une perte de la capacité de travail, de revenus et même de remboursement du crédit.

On comprend pourquoi il faut renforcer son assurance emprunteur, voire en trouver une sur mesure.

  • Les activités et loisirs à risques

Les loisirs à risques sont ceux pour lesquels l’éventualité d’être gravement blessé voire tué est forte :

  • Les sports de montagne
  • Les sports mécaniques
  • Les sports nautiques
  • L’aéronautique

L’assurance se doit d’en tenir compte soit en augmentant le coût de la cotisation, soit en excluant de couvrir les conséquences de certains risques puisqu’ils sont pris volontairement par l’assuré.

Réevaluer mes risques

Les autres éléments du coût de l’assurance emprunteur

En plus de ces critères, ce qui constitue réellement le coût d’un prêt immobilier ce sont les intérêts bancaires (rémunération de la banque qui vous prête un capital), et l’assurance de prêt (garantie pour la banque d’être remboursée si vous n’êtes plus en capacité, garantie pour vous que votre prêt sera bien remboursé même si vous n’en êtes plus capable).

Cependant il faut aussi toujours tenir compte de plusieurs autres facteurs, eux aussi très importants :

Un calcul simple pour une économie non négligeable

Il n’est pas facile de calculer ici le coût d’une assurance de prêt sur la base du capital restant dû néanmoins nous pouvons faire ce calcul sur le base du capital initial, ce qui permet de se rendre compte très facilement des économies qu’il est possible de réaliser en changeant d’assurance de prêt.

 

  • En conclusion …
FacteursDonnées
Profil de l’assuréHomme de 30 ans
Sans problème particulier
Crédit de l’assuré200 000€ sur 20 ans
Quotité100%
Assurance bancaire
Coût16 000€
Taux0.40%
Assurance en délégation d’assurance
Coût10 000€
Taux0.25%
Économies réalisées6 000€

 

Pour les mêmes garanties, puisqu’il est possible de changer d’assurance de prêt seulement pour un contrat au moins aussi protecteur ou plus protecteur avec la délégation d’assurance emprunteur, l’économie est d’environ 25€ par mois ou 300€ par année mais surtout de 6 000 € sur la durée totale du prêt.

Changer d’assurance de prêt

Suivez-nous