Chien : 5 éléments de son langage faciles à décrypter

Publié par , le . Temps de lecture : 1 minute.

Le vocabulaire canin comprend ces différents termes spécifiques : l’aboiement du chien, qui correspond à une modulation vocale du chien domestique, se calque parfaitement au caractère assez « clabaudeur » canin.
En soi, l’aboiement peut vouloir signifier plusieurs choses : une invitation au jeu, une demande spécifique, mais aussi un avertissement ou une menace.

Le glapissement, pour sa part, est plus spécifique ; il correspond à une demande unique, notamment lorsque l’animal se sent en danger. Les chiots en particulier émettent facilement un signal vocal connu comme étant le « kaï-kaï », surtout pour exprimer leur désespoir ou une soumission totale.
Dans un registre similaire, le gémissement étouffé voire prolongé est un signe de malaise psychologique. Toutefois, certaines races de chien font exception comme le Husky, qui a tendance à gémir pour faire un discours de concert avec sa meute. Le gémissement est propre au chien qui montre son désaccord dans une situation où il se trouve.

Il ne lui manque que la parole
Très différent, le hurlement présente une vocation très sociale, avec la volonté d’être entendu, de faire connaître sa position ou pour s’affirmer sur son territoire comme chef de meute ou de famille. Cela concerne de moins en moins les races domestiques, où les chiens adoptent rarement ce comportement.
Dans un registre différent, il arrive que le chien hurle lorsqu’il fait face à un bruit non familier comme le son de cloches, ou de la musique. Il peut interpréter certains de ces bruits comme un appel social.
Reste encore à décrypter l’éternuement ; au contraire de l’être humain, lorsqu’un chien éternue c’est qu’il produit un souffle d’avertissement face à une situation anormale ou suspecte. Nul besoin donc de se précipiter chez le vétérinaire lorsque cela se produit.

A l’origine journaliste spécialisé auto-moto, Damien évolue depuis 2013 dans l’univers de l’assurance. Une question sur un contrat, sur des garanties ou sur des remboursements… il met son expertise au service des internautes. Son objectif : que les assurés soient mieux protégés et deviennent des consommateurs avertis.

Suivez-nous