Voiture incendiée : comment faire jouer la garantie incendie ?

Vous pensiez que la garantie incendie auto était incluse dans tous les contrats d’assurance auto ? Détrompez-vous. Moins fréquente qu’un bris de glace, la protection incendie est souvent packagée avec la garantie vol et comporte quelques subtilités qu’il vaut mieux connaître. Hyperassur vous donne toutes les explications et les étapes à suivre en cas de voiture incendiée.

La garantie incendie en 3 points clés
  • La garantie incendie est généralement associée à la garantie vol dans l’assurance au tiers étendu ou tiers plus.
  • Elle prend effet en cas d’incident exceptionnel ou d’accident climatique.
  • L’indemnisation proposée en cas d’incendie dépend de la gravité de la situation et des circonstances.

Garantie incendie : dans quels contrats auto est-elle incluse ?

Il existe évidemment des variations entre les compagnies d’assurance mais elle ne fait généralement pas partie du contrat au tiers simple, qui prend surtout en charge la responsabilité civile (ainsi qu’une protection limitée du conducteur, une assistance et la défense pénale en cas de litige suite à un sinistre).

En règle générale, c’est à partir du contrat tiers étendu (aussi appelé assurance auto intermédiaire) que la garantie incendie auto fait son apparition, au même titre que la couverture vol et la protection contre les événements climatiques, les catastrophes naturelles et les catastrophes technologiques. C’est pourquoi on désigne ce type de contrat par tiers plus.

Que couvre la garantie incendie ?

La garantie incendie est une protection facultative qui couvre votre véhicule lorsqu’il subit des dommages causés par le feu suite à un incendie ou une explosion.

Cette garantie prévoit l’indemnisation de votre voiture incendiée uniquement si les dommages sont :

  • d’origine accidentelle : un incendie provenant du moteur du véhicule ou du système électrique par un court-circuit, dégâts résultants de l’extérieur comme une autre voiture en flamme ;
  • causés par malveillance : un incendie criminel ou une émeute.

Souvent désignée comme « garantie incendie et forces de la nature », cette protection vous couvre également contre les incendies dus à la foudre, à la tempête ou à tout autre événement climatique isolé (hors catastrophes naturelles reconnues par arrêté ministériel qui font l’objet d’une garantie spécifique).

voiture brulée

Voiture brûlée : quelles sont les démarches à effectuer auprès de l’assurance ?

Voici la marche à suivre afin d’être certain d’être indemnisé par votre compagnie d’assurance :

  • Prendre des photos de votre voiture brûlée avec le plus d’informations possibles : date, heure, lieu, images sous différents angles… ;
  • Déposer une plainte au commissariat pour constater officiellement l’incendie ;
  • Déclarer le sinistre à l’assureur par téléphone dans les 5 jours suivant l’incendie ;
  • Envoyez, par lettre recommandée avec accusé de réception, la même déclaration écrite à votre assureur.

Ces étapes valident officiellement le sinistre. S’ensuivra le chiffrage d’un expert en fonction des éléments que vous lui aurez fournis, accompagné de sa proposition d’indemnisation.

Peut-on contester l'avis de l'expert ?
  • Si vous n’êtes pas d’accord avec les conclusions de l’expert, vous pouvez engager une contre-expertise en mandatant un autre professionnel.
  • Notez toutefois que cette procédure sera à vos frais.

Quelle indemnisation pour une voiture incendiée selon la gravité des dommages ?

Vous devez garder à l’esprit que l’indemnisation incendie auto n’est pas forcément totale : elle dépend principalement de ce qui est écrit dans votre contrat d’assurance. En fonction de celui-ci, l’assureur décidera sur quoi porte l’indemnisation. Plusieurs cas sont possibles :

  • prise en charge des réparations si elles sont possibles ;
  • versement d’une indemnité égale à la valeur de remplacement du véhicule incendié le jour du sinistre (parfois valeur à neuf si le véhicule est récent et si le contrat le prévoit) ;
  • la franchise (variable selon les contrats) reste systématiquement à la charge de l’assuré si la garantie est déclenchée.
A noter
  • Lors d’un incendie, si votre voiture cause l’embrasement d’un autre véhicule ou occasionne des dommages matériels voire des blessures à un tiers, c’est la responsabilité civile de votre assurance auto qui entrera en jeu.
  • Si l’incendie de votre voiture vous cause des dommages corporels, c’est à la garantie protection du conducteur de vous indemniser.
  • Même chose si l’incendie fait suite à un vol ou une collision : ce sont alors respectivement les garanties vol et dommages tous accidents qui assumeront les dégâts.

Les exclusions de la garantie incendie

Chaque assureur est libre de fixer les conditions d’exclusion à chacune des garanties proposées. En ce qui concerne la garantie incendie, voici une liste non exhaustive des exclusions les plus communes rencontrées.

On ne peut pas faire jouer la garantie si l’incendie :

  • est causé volontairement par l’assuré ou par toute action frauduleuse de sa part ;
  • fait suite à un sinistre alors que l’assuré était en situation de délit de fuite, refus d’obtempérer, état d’ébriété ou sous l’emprise d’une drogue ;
  • est le résultat d’une cigarette mal éteinte dans le véhicule incendié ;
  • fait suite à la participation à une course ou à une épreuve sportive ;
  • est causé par des matières inflammables, explosives ou dangereuses transportées dans la voiture incendiée ;
  • résulte d’un défaut d’entretien, d’une négligence, de l’utilisation de pièces non conformes, d’un vice de réparation ou de fabrication.

Que faire si vous n’avez pas souscrit la garantie incendie ?

Si vous êtes assuré au tiers, la majorité des assurances auto ne couvrent malheureusement pas les incidents de ce type. Si vous êtes dans ce cas, vous devez tout de même vous rendre au commissariat pour porter plainte et prévenir votre assureur des dégâts occasionnés.

Vous avez ensuite 3 recours possibles :

  • clôturer votre contrat d’assurance pour que la compagnie rembourse la période restante de votre cotisation ;
  • saisir la Commission d’Indemnisation des Victimes d’Infraction si vous avez des ressources annuelles inférieures à 25 404 € ;
  • vous rendre à la préfecture pour invoquer la responsabilité de l’État.
A noter
  • En matière d’assurance, mieux vaut prévenir que guérir ! Hyperassur vous aide à trouver une couverture adéquate sans pour autant renoncer sur les conditions de garantie incendie.
  • Remplissez en quelques minutes et quelques clics notre simulateur pour trouver l’assurance auto la moins chère.

Publié par Emilie - Mis à jour le