Que veut dire “valeur à dire d’expert ?”

Jusqu'à 19 assureurs comparés : économisez jusqu'à 150 €* !

Votre voiture actuelle Une nouvelle voiture
Devis gratuits
comparateur
4,1 sur 5
starsstarsstarsstarsstars
starsstarsstarsstarsstars
4,1 sur 5

Lorsqu’un assuré a un accident de la route qui rend sa voiture inutilisable, le Code de la route prévoit une procédure de véhicule économiquement irréparable ou procédure VEI. L’assureur versera une indemnisation pour envoyer le véhicule à la casse et pour que l’assuré s’en achète un autre équivalent. Hyperassur vous explique comment l’assurance auto calcule cette indemnisation et la signification de l’expression valeur à dire d’expert.

Votre voiture est déclarée irréparable par l’expert

Après un choc important et compte tenu de son état mécanique, la voiture peut être déclarée irréparable par l’expert mandaté par votre assurance auto. Si votre véhicule est très endommagé, il peut ne plus remplir certains critères de sécurité ou même être détruit totalement ou partiellement, par exemple après un incendie.

L’expertise conclut donc que le coût de la réparation dépasse la valeur de la voiture.

Cette irréparabilité peut être de deux ordres :

  • économique si le montant des réparations est supérieur à la valeur du véhicule (procédure VEI)
  • technique si l’état mécanique après l’accident est très dégradé (procédure VGE)

L’indemnisation en perte totale

Si l’expert conclut que le véhicule est économiquement irréparable (VEI), l’assureur doit proposer à l’assuré de reprendre son véhicule en échange d’une indemnisation en perte totale.

Le principe est le suivant : l’assuré cède sa voiture à l’assureur, en échange de quoi il perçoit une indemnisation qui tient compte de la valeur du véhicule avant l’accident de la route.

L’assureur doit cependant faire cette proposition de reprise dans les 15 jours qui suivent le rapport d’expertise.

L’assuré dispose de 30 jours pour répondre :

  • si c’est accepté, assureur et assuré ont 3 mois pour se mettre d’accord sur une valeur de reprise.
  • si la proposition est jugée trop basse, il est également possible de s’opposer au rapport de l’expert.

La VRADE ou Valeur de remplacement à dire d’expert

Au cours de son examen, l’expert va établir une valeur de remplacement baptisée VRADE : valeur de remplacement à dire d’expert.

Elle doit permettre à l’assuré d’acheter un véhicule d’occasion équivalent à celui qu’il avait : même âge, mêmes caractéristiques, même état. C’est elle qui sert de base de négociation.

Pour déterminer la valeur à dire d’expert, le professionnel prend en compte plusieurs critères :

  • âge du véhicule
  • nombre de kilomètres parcourus
  • entretien…

C’est là qu’il faut être vigilant ! Car cela repose aussi sur des éléments que l’assuré peut fournir, tels que les factures d’entretien, pour prouver que le véhicule était en meilleur état que l’expertise ne peut le laisser supposer.

Par ailleurs, la VRADE est établie à la date de l’accident : il faut donc vérifier le prix des annonces sur le marché de l’occasion, pour un véhicule équivalent.

Que faire si l’indemnisation est insuffisante ?

Si l’indemnisation proposée par votre assureur vous paraît insuffisante, vous pouvez demander une nouvelle évaluation.

C’est à cette occasion que vous pourrez apporter les documents permettant de mieux évaluer votre voiture :

  • carnet d’entretien,
  • factures de réparation
  • pièces changées,
  • rapports de contrôle technique,
  • relevés de petites annonces…

Mise à jour le
Damien Ruliere est l'auteur de cette page

D’abord journaliste spécialisé auto-moto, Damien évolue depuis 2013 dans l’univers de l’assurance.