L’importance du contrôle technique pour l’assureur auto

Le contrôle technique est obligatoire et doit s’effectuer aux quatre ans du véhicule puis tous les deux ans. Le défaut de ce contrôle peut avoir de lourdes conséquences sur votre assurance en cas d’accident. En effet, votre assureur peut refuser de vous indemniser si le contrôle technique de votre voiture n’a pas été fait. Hyperassur vous dit tout sur l’importance du contrôle technique.

Votre assurance auto en 5 min

  • Plus de 80 offres comparées
  • Réduisez le montant de vos cotisations
Comparer
Contrôle technique et assurance auto
Mis à jour le par Emilie
Chaque conducteur le sait, le contrôle technique est une étape obligatoire et indispensable dans le cycle de vie de tout véhicule. Ces contrôles sont à effectuer au quatre ans du véhicule neuf, puis tous les deux ans. Ces contrôles imposés par la loi sont également important pour les assureurs auto.Pour la loi, les conducteurs qui font défaut à cette obligation s’exposent à une amende de 135 € et à l’immobilisation de leur véhicule. Le défaut de contrôle technique entraîne également de lourdes conséquences en termes d’assurance en cas d’accidents.Grâce à la garantie Responsabilité Civile incluse obligatoirement dans tout contrat d’assurance auto, en cas d’accident, les dommages causés à un tiers lui seront toujours remboursés, même si le contrôle technique n’est pas à jour. En revanche, si le véhicule du conducteur, non révisé est endommagé ou si celui-ci est blessé, son assurance peut refuser de l’indemniser, et ce peu importe le type d’assurance souscrit, même une assurance tous risques. En effet, chez la plupart des compagnies d’assurance, le défaut de contrôle technique constitue un motif pour invalider le contrat. Les assureurs refuseront d’ailleurs d’assurer un véhicule qui n’a pas passé de contrôle technique.Il est donc important d’emmener son véhicule chez son garagiste pour ses contrôles techniques tous les deux ans pour être bien couvert par son assureur.

Nos engagements