Pour parer à tout accident ou dommage, la protection de votre maison ne peut et ne doit pas être négligée ! Locataire, étudiant, propriétaire, si les situations sont multiples il y a cependant toujours une solution adaptée. Et il est également toujours possible de trouver une assurance habitation moins chère.

Les points clés à retenir :

  • Tout occupant d’un logement doit justifier d’une assurance habitation, à moins d’être propriétaire et occupant d’une maison individuelle ;
  • La loi Hamon permet de résilier son contrat au bout de 1 an sans justificatif ;
  • Lors d’une comparaison, plus les informations renseignées seront précises, plus les devis correspondront à votre besoin.

 /

Je compare

Pourquoi souscrire une assurance habitation ?

Souscrire une assurance habitation permet de protéger le logement, la maison, l’appartement où l’on habite, et donc de couvrir les risques liés. En clair, il s’agit d’une couverture qui permet de se prémunir de tout dommage ou sinistre dont les conséquences entraîneraient des dépenses démesurées.

Ces contrats ont aussi un avantage supplémentaire. Ils incluent en effet, dans la majorité des cas, une garantie responsabilité civile qui couvre aussi les dommages causés à un tiers.

Les couvertures proposées par les compagnies d’assurance différent selon les besoins et situations de chacun. Cependant, elles possèdent toutes une base commune qui protège le logement et les biens de chacun, propriétaire et locataire.

Une bonne protection doit ainsi, à minima, inclure :

 

L’assurance multirisque, une couverture complète

Il est sinon possible de souscrire une offre plus complète, et donc plus sécurisante, que l’on appelle l’« assurance multirisque habitation ». Celle-ci comprend, entre autre, une garantie « recours des voisins et des tiers » qui couvre les dommages causés, par vous, aux autres. Ça peut être le cas, par exemple, lors d’un dégât des eaux commis à votre insu.

Cette couverture très complète prend également en charge vos effets personnels. De cette façon, tout ce qui se trouve dans le logement – meubles, vêtements, objets de valeur… – est assuré.

Une multirisque habitation propose une protection optimale. Elle est donc, en général, plus chère qu’une formule classique. Notre conseil pour cependant payer le juste prix : faites établir plusieurs devis ! C’est de cette façon que vous trouverez une assurance habitation pas chère, idéale et adaptée à votre situation.

N’hésitez pas non plus à profiter de certaines opérations commerciales. Celles-ci permettent de réaliser des économies qui peuvent aller jusqu’à 20%. Elles sont donc une opportunité supplémentaire pour souscrire une police à meilleur coût.

Des prix variés en fonction de la situation géographique du logement à couvrir

Si vous faites une recherche d’assurance habitation pas chère, il vous faut garder à l’esprit que les tarifs varient aussi en fonction de la situation géographique et du lieu d’habitation. Par exemple, nous constatons que la Bretagne ressort souvent comme l’une des régions les moins chères de France. Même constat pour les zones rurales, assurer un logement en ville est en effet souvent plus cher qu’à la campagne.

 

Comment trouver un contrat pas cher ?

Il existe plus de 1 000 compagnies qui opèrent sur le territoire national,mais aussi à l’international. Dans ces conditions, trouver une formule économique peut se révéler difficile. Et c’est pourquoi l’utilité d’un comparateur en ligne n’est plus à démontrer.

Rapide, facile, efficace, un comparateur vous permet en effet de voir en un coup d’œil les prix des différents organismes, à couverture égale. Pour réaliser un comparatif sur lequel vous pourrez vous appuyer afin de choisir la meilleure option, vous devrez renseigner précisément les informations qui vous seront demandées. Il vous faudra enfin comparer ces trois critères fondamentaux :

  • La franchise. Il s’agit du montant – net ou en pourcentage – qui restera à votre charge en cas de dommages. Le coût d’une assurance varie fortement en fonction des niveaux de franchise choisis ;
  • Tout comme le type de paiement. En fonction de l’option retenue, des frais de gestion plus ou moins élevés peuvent s’ajouter ;
  • Et enfin, les garanties incluses dans la formule de base ou avec options supplémentaires. Les prix varient aussi fortement en fonction du niveau de protection.

Soyez précis à propos des données que vous renseignez

Ne négligez aucun renseignement dans votre simulation. La moindre erreur, même minime, peut fausser, particulièrement à la hausse, le montant calculé !

 

Je compare

 

Une protection pour tous : étudiant, locataire, propriétaire

Vous êtes propriétaire

En tant que propriétaire vous n’avez pas d’obligation légale à souscrire une assurance pour votre résidence principale. Et il en va également de même si vous possédez une résidence secondaire. Il n’existe qu’une exception à cet état de fait : votre logement doit être assuré s’il fait partie intégrante d’une copropriété.

Même si vous n’êtes pas contraint de protéger domicile, nous vous recommandons cependant de ne pas se priver d’une telle protection. En effet, personne n’est jamais à l’abri d’un problème. En souscrivant un contrat, vous garantissez à long terme la protection de votre bien immobilier, et donc de votre patrimoine.

 

Vous êtes locataire

À l’inverse, en tant que locataire vous ne pourrez pas faire l’impasse de la souscription d’une assurance habitation ! Notamment, vous êtes légalement tenu de présenter une attestation d’assurance à votre propriétaire, au moment de la signature du bail. Cette démarche est aussi un gage de sérénité et preuve de responsabilité.

Si vous ne pouvez pas investir dans une protection trop chère, veillez cependant à ce que celle retenue possède un minimum de garanties. Il s’agira des risques locatifs intégrés à une Responsabilité civile. Certaines agences immobilières peuvent en effet refuser un dossier si elles estiment que la couverture choisie n’est pas suffisante.

 

L’étudiant, un cas particulier

Un étudiant dispose, en général, d’un budget serré. Son objectif est souvent de trouver une assurance habitation de base, peu couteuse. Dans le cadre d’une location ou d’une colocation, il est obligatoire de présenter une attestation d’assurance au propriétaire. Il existe toutefois une exception à cela : le logement étudiant meublé, qui n’oblige en rien. Malgré tout, il reste plus sûr de posséder une police.

 

Certains organismes proposent aussi des offres d’assurance adaptées aux locataires qui emménagent pour une courte durée. Les tarifs adaptés à ces petits budgets varient, en général, entre 15 et 80 €. Ce prix tient toutefois compte, comme avec une assurance habitation ordinaire, de la surface et des caractéristiques du domicile. Et dans ce cas, la Garantie contre les Risques Locatifs est la couverture minimum à posséder.

Le nombre d’occupants sera aussi un point à préciser. Dans le cadre d’une colocation, mode de vie très répandu chez les étudiants, chacun des occupants doit présenter au minimum une garantie « risques locatifs ». De plus il devra préciser qu’il vit en colocation.

 

Comment résilier un contrat ?

Si vous décidez de résilier votre contrat, vous pouvez le faire dès la première année révolue. Cette possibilité est très utile, notamment si vous trouvez une couverture moins onéreuse. Et elle s’applique quelle que soit votre situation.

Grâce à la loi Hamon, les démarches sont grandement simplifiées. Avec une simple lettre recommandée et sans justification de votre part, vous pouvez changer d’assureur.

Pour choisir une assurance habitation en ligne pas chère, vous allez devoir décortiquer les options qui se présentent à vous. Pour cela rien de mieux qu’un comparateur en ligne pour vous aider à réaliser des économies chaque mois selon votre situation. Avec Hyperassur, le devis est gratuit. N’attendez pas !

Je compare