Départ en retraite : dois-je conserver mon contrat collectif ?

Economisez jusqu’à 36% en comparant gratuitement plus de 400 mutuelles santé parmi 27 assureurs : devis en 2 minutes !

une femme un homme
Devis gratuits
comparateur
4,1 sur 5
starsstarsstarsstarsstars
starsstarsstarsstarsstars
4,1 sur 5

Depuis l’entrée en vigueur de la loi ANI début 2016, les employeurs du secteur privé doivent proposer une complémentaire santé à leurs employés. Lors du départ en retraite, le salarié sera en droit de conserver le contrat collectif ou le résilier. Quelle est la meilleure option à retenir ? Pour vous aider à faire un choix judicieux, on vous explique les points positifs et les points négatifs de la portabilité de l’assurance santé collective d’entreprise.

Départ à la retraite et mutuelle santé : tout ce que vous devez savoir

Lorsque vous êtes salarié, vous bénéficiez d’une mutuelle d’entreprise obligatoire dont la cotisation est en partie prise en charge par votre employeur. Mais que devient votre couverture santé lors de votre départ à la retraite ?

Dans cette vidéo, notre expert fait le point sur les options qui s’offrent à vous ainsi que leurs avantages et inconvénients :

Vous avez donc deux possibilités :

  • choisir de conserver votre mutuelle collective : vous gardez le même contrat que lorsque vous étiez actif mais votre employeur ne participe plus à son financement, ce qui peut impacter votre budget santé ;
  • souscrire une assurance individuelle : votre mutuelle santé prend alors fin lorsque vous quittez votre entreprise. Vous optez alors pour une mutuelle retraité dédiée aux seniors, avec des garanties adaptées à vos besoins de santé et à votre budget.

Est-il intéressant de conserver sa mutuelle d’entreprise à la retraite ?

Alors faut-il résilier sa complémentaire santé d’entreprise lors du départ à la retraite ou la prolonger ? Voici une question à laquelle vous allez devoir faire face à un moment de votre vie !

Il est donc utile de lister les points positifs et les points négatifs de la portabilité de votre mutuelle santé :

LES PLUS :

  • Vous continuez à bénéficier des garanties de votre mutuelle d’entreprise sans devoir chercher un nouveau contrat dans l’immédiat.
  • La loi ANI et la loi Evin encadre la portabilité de votre couverture santé.
  • L’assureur transforme simplement le contrat collectif en contrat de santé individuel, sans modifier votre cotisation la première année de votre départ.

LES MOINS :

  • Vous payez des garanties qui ne vous sont pas toujours utiles, par exemple l’orthodontie pour les enfants ou la maternité, ce qui ne présente aucun intérêt pour un jeune retraité.
  • Le niveau de garanties est souvent insuffisant pour couvrir vos besoins de santé.
  • Vous payez cher votre cotisation dans la mesure où vous payez seul la totalité de votre complémentaire santé. Par ailleurs, le prix augmente une fois passée la première année d’adhésion.

Pourquoi changer de mutuelle santé lors du départ à la retraite ?

Avec l’âge, les problèmes de santé ont tendance à s’amplifier : même s’ils sont sans gravité, ils nécessitent de consulter des médecins et autres professionnels de santé. Par exemple, 1 personne sur 5 de plus de 60 ans doit généralement subir une chirurgie de la cataracte. En tant que jeune retraité, il faut donc anticiper son avenir en adhérant à une assurance santé qui sera à vos côtés car adaptée à votre âge et vos besoins.

De plus, une bonne mutuelle retraite n’est pas nécessairement plus onéreuse : cette couverture doit simplement répondre à vos besoins et être en mesure de s’adapter au fil des années. De fait, souscrire une mutuelle pour senior peut être un bon compromis puisque les garanties proposées ne reflètent que vos besoins. Vous ne jetez donc pas de l’argent par les fenêtres !

Pour toutes ces raisons, nous vous recommandons de chercher une bonne mutuelle santé avant votre départ en retraite. Cela vous permettra de trouver l’assurance santé qui vous correspond, à des prix attractifs : il est important de noter qu’il est difficile de trouver une complémentaire après 70 ans. Il est donc vivement conseillé de souscrire une assurance santé le plus tôt possible.

Départ en retraite et portabilité mutuelle : que dit la loi ?

La loi Évin et la loi ANI encadrent la portabilité des garanties proposées par la complémentaire santé collective. De fait, il faut retenir les points essentiels suivants :

  • L’assureur ne peut pas vous refuser la portabilité de votre mutuelle d’entreprise : la loi ANI encadre la généralisation des contrats collectifs.
  • Le jeune retraité doit informer l’assureur de sa décision : le délai de réflexion ne peut pas excéder 6 mois.
  • L’assureur a l’obligation de maintenir les garanties.
  • La portabilité de la complémentaire de santé est de 12 mois.
  • La réévaluation du montant de la cotisation ne peut excéder 50%.
Publié par Emilie - Mis à jour le
HAUT

Hyperassur est un comparateur d’assurances édité par le groupe Comparadise, intermédiaire en assurance immatriculé à l’ORIAS sous le numéro 14004349 et filiale du courtier
April. Notre activité est basée sur votre consentement. Celui-ci est collecté conformément à la législation en vigueur. Vous pouvez retirer ce consentement ou supprimer vos informations personnelles à tout moment à l’adresse mail suivante : dpo@comparadise.com

Gestion des cookies