Le transfert du malus auto

On pense à tort qu’un contrat est lié au véhicule et non à son conducteur. Or, la responsabilité d’un sinistre n’est jamais rejetée sur la voiture, mais bien sur l’assuré, celui qui figure en tant que conducteur principal sur le contrat. Et son historique est consigné dans un relevé d’information, sorte de bilan de son comportement qui peut remonter jusqu’à 5 ans. Quand un conducteur veut changer d’assurance, il doit alors fournir ce relevé à la nouvelle compagnie qui va avoir besoin de connaître son risque de sinistralité. C’est pourquoi son bonus, ou son malus, sera transféré sur le nouveau contrat. Si l’assuré n’a pas d’antériorité en tant qu’assuré, et ne peut donc fournir un relevé d’informations, alors il lui sera appliqué le tarif de base, c’est à dire sans bonus ni malus.

Votre assurance auto en 5 min

  • Plus de 80 offres comparées
  • Réduisez le montant de vos cotisations
Comparer
Le bonus-malus de l’assurance auto est un coefficient de réduction ou de majoration (CRM) réglementé et imposé à toutes les sociétés d’assurances par les pouvoirs publics … Il récompense ou pénalise les automobilistes pour leur conduite, selon le nombre d’accidents responsables. Avec ce coefficient, les assureurs peuvent chaque année augmenter ou diminuer la cotisation de l’automobiliste.

Que devient mon malus si je change d’assurance ?

 

 

Le bonus-malus est directement lié à l’automobiliste et à sa qualité de conducteur, c’est pour cette raison qu’il le suit en cas de changement d’assurance auto. Concrètement, lors de la mise en place d’un nouveau contrat d’assurance auto, le conducteur doit fournir son relevé d’information qui indique le coefficient et la liste des sinistres dans lesquels il a été impliqué au cours des 5 dernières années. L’assureur doit alors accorder le coefficient sur ses tarifs.

 

 

Nos engagements