Quelle assurance auto avec un malus ?

Selon le système de bonus-malus, votre coefficient diminue chaque année sans accident ou augmente en cas d’accident responsable. Avec un profil malussé, votre prime d’assurance auto augmente inévitablement et peut même mener votre assureur à résilier votre contrat. Retrouver une assurance auto pour malussé peut alors devenir un véritable parcours du combattant.

Voici tous nos conseils pour souscrire une assurance auto avec malus et continuer de bénéficier d’une couverture complète.

Qu’est-ce qu’un profil malussé ?

Lors de la souscription de votre premier contrat auto, vous êtes considéré comme jeune conducteur. Vous commencerez alors avec un coefficient de 1 qui peut augmenter ou diminuer selon les sinistres responsables déclarés.

En l’absence d’accidents sur une année, un bonus vient récompenser votre conduite responsable et fait baisser le prix de vos cotisations. A contrario, vous êtes considéré comme un conducteur malussé si vous êtes déclarés responsable ou semi-responsable d’un sinistre :

  • sinistre responsable : le coefficient augmente de 25 %
  • sinistre semi-responsable : le taux augmente de 12,5%
  • absence de sinistre : le taux diminue annuellement de 5%

Cela signifie que le malus appliqué à votre prime d’assurance est un coefficient négatif, ce qui fait augmenter le prix de votre police d’assurance. Par ailleurs, le coefficient bonus-malus peut varier de 0,50 (bonus 50 obtenu après 13 ans sans sinistre) à 3,50 (malus le plus élevé). A savoir que le calcul du bonus-malus est effectué à chaque échéance annuelle du contrat auto.

Notez enfin que certains sinistres n’ont pas d’influence sur votre malus : vol du véhicule, voiture brûlée…

A savoir

    La clause de « rattrapage rapide » permet de rétablir son coefficient neutre après deux ans de conduite sans accident. Sans cette clause spéciale, il faut 10 ans à l’automobiliste pour retrouver son coefficient initial.

Quel est l’impact du malus sur l’assurance auto ?

Comme mentionné plus haut, les profils malussés doivent payer une prime d’assurance plus élevée que la moyenne.

De fait, l’obtention d’un malus accroît le risque qu’ils représentent sur la route et justifie cette majoration par rapport aux autres conducteurs. Parfois, l’assureur peut résilier le contrat auto de son adhérent s’il juge le risque à couvrir trop important.

Or, trouver une assurance auto acceptant de protéger un conducteur malussé peut s’avérer épineux.

Dans ce genre de situation, il est peu judicieux de vous tourner vers un assureur classique car celui-ci risque de sur-majorer vos cotisations et de limiter vos garanties auto.

En effet, il est fréquent pour les conducteurs malussés de ne pouvoir souscrire qu’aux offres d’assurance au tiers ou intermédiaires et de se voir refuser les contrats tous risques.

Dans tous les cas, vous devez impérativement être détenteur d’un contrat automobile pour pouvoir circuler légalement avec votre véhicule.

assurance auto avec un malus

Comment souscrire une assurance auto avec un malus ?

Le Bureau central de tarification (BCT)

S’il est envisageable de recourir à l’aide du Bureau Central de Tarification (BCT) les démarches pour accéder à votre demande peuvent être longues et fastidieuses.

Cet organisme d’Etat est destiné aux profils à haut risques et permet aux conducteurs ayant essuyé au moins deux refus de la part de deux assureurs auto d’avoir accès à un contrat aux garanties minimales (au tiers).

Pour ce faire, il s’agit de saisir le BCT dans les 15 jours suivants une notification de refus de la part des compagnies d’assurance.

Les assurances pour malussés

Certaines sociétés d’assurance sont spécialisées dans la couverture auto des assurés à risques, malussés ou résiliés. Grâce à elles, il est possible de souscrire rapidement un contrat auto au tiers, intermédiaire ou tous risques.

Ces compagnies acceptent tous les automobilistes refusés par les autres organismes, même si leur historique comporte alcoolémie au volant, stupéfiants, excès de vitesse et même non-paiement. Seuls feront face à un refus les automobilistes qui :

  • Présentent un comportement récidiviste ;
  • Roulent sans assurance ;
  • Ont un âge avancé (plus de 70 ans).

In fine, gardez à l’esprit que le montant de la prime ici est plus élevé que pour une police d’assurance classique et ce, même pour une couverture au tiers. Pour trouver la formule d’assurance auto avec malus la plus adaptée à vos besoins mais aussi à votre budget, il peut être judicieux de faire une simulation gratuite et sans engagement.

Combien coûte une assurance auto malussé ?

Parce qu’un profil malussé est considéré comme plus à risque par un assureur, il devra s’acquitter d’une cotisation plus élevée (mais pas sur-majorée) pour pouvoir bénéficier de ses garanties.

Quant au prix de l’assurance auto, tout dépend de votre coefficient en tant que malussé. En général, les primes d’assurance sont progressives : plus votre malus est conséquent (jusqu’à 3,50) plus vous devrez payer cher.

Toutefois, le Code des assurances fixe des limites quant à la surprime qui ne peut jamais dépasser un plafond total de 400% :

  • 150% pour un accident sous l’emprise d’alcool ;
  • 100% pour un délit de fuite après un accident ;
  • 100% en cas d’absence de déclaration d’accidents sur les 3 dernières années ;
  • 50% pour au moins 3 accidents responsables au cours de la dernière année ;
  • 50% pour un accident ou une infraction aux règles de la circulation avec pour conséquence une suspension de permis de 2 à 6 mois (majoré à 100% si la suspension a duré plus de 6 mois, et majoré à 200% en cas d’annulation de permis ou de suspensions répétées dans la même année).

Comment trouver une assurance auto avec un malus ?

Pour trouver la meilleure offre d’assurance auto en tant que malussé, nous vous conseillons d’avoir recours à un comparateur et de simuler plusieurs études de prix en ligne.

En d’autres termes, n’hésitez pas à demander un devis pour chaque contrat qui vous intéresse.

Une fois votre contrat choisi, prêtez attention aux modalités suivantes :

  • les franchises, dont le montant sera plus élevé dû à votre malus ;
  • les plafonds d’indemnisation, avec un niveau plus bas que la normale ;
  • les délais de carence ou les délais destinés à un conducteur malussé ;
  • les exclusions de garantie, en général plus nombreuses pour un profil à risques.

Vous souhaitez trouver la meilleure offre auto avec un profil malussé ou résilié ? Simple et gratuit, notre comparateur

Publié par Mathieu - Mis à jour le